31 octobre 2013

Le dernier pub avant la fin du monde, Edgar Wright

Après avoir survécu à la vie exaltante dans un commissariat d'une petite ville provinciale anglaise dans Hot Fuzz et après avoir tué de nombreux zombies dans Shaun of dead, Edgar Wrigth revient avec ses joyeux acolytes nous concocter un hilarant film parodique pour passer une très bonne soirée halloweenesque avec the end's world qui clôture la Blood and Ice cream trilogy, dont le titre révèle toute l'ampleur de l'humour du réalisateur ! Le début du film verse dans le pathétique, avec un personnage qui est resté attaché à ses rêves... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 11:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

10 février 2013

L'Inconnu du Nord-Express, Hitchcock

Certaines scènes sont cultes et inoubliables dans les films d'Hitchcock, il suffit de penser à la scène de la douche dans Psychose, à l'attaque des oiseaux... Et même chose dans L'inconnu du Nord Express où on suit d'abord, en gros plan, les chaussures des personnages principaux avant de découvrir leur physique et leur histoire : c'est ainsi qu'un célèbre joueur de tennis - Guy Haines - rencontre Anthony Bruno - un homme désoeuvré mais dérangé : Quel est leur sujet de conversation ? Le meurtre parfait existe-t-il ? Comme dans La... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 08:23 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
04 décembre 2012

Jeune et innocent, Hitchcock

Jeune et Innocent fait partie des  films de jeunesse de Hitchcock irradiant de jovialité et de légèreté, bien que le thème du coupable innocent soit toujours présent. En effet, Robert Tisbull est vu par deux jeunes filles en train de s'éloigner, en courant, d'une victime, une actrice qu'il connaissait de surcroit. Il a beau affirmer qu'il allait chercher de l'aide, personne ne le croit car la morte a laissé à ce jeune nouvelliste un leg assez conséquent et qu'elle a été en outre étranglée par la ceinture de son pardessus qu'on... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 novembre 2012

Littérature et cinéma 4 : Halloween

Comment passer une journée d'Halloween sans regarder un remake de La maison du diable, mais Amytiville n'est pas un film complètement convaincant : trop de surenchère dans l'horreur et de clichés gâtent l'ambiance du film : musique assourdissante, débauche d’hémoglobine, images syncopées, apparition. Bref, si on sursaute, on se demande toujours pourquoi le héros va dans des endroits sombres, comme une cave, lorsque des événements fâcheux se produisent. Ce qui cause en revanche une grande frayeur, c'est de savoir que ce film est... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 18:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
16 octobre 2012

chantage, Hitchcock

Commençant comme un film muet avec l'arrestation d'un malfaiteur, suivi de procédures policières, on découvre ensuite l'héroïne - Alice White - coquette qui a rendez-vous avec son fiancé Frank - inspecteur à Scotland Yard - mais elle préfère le délaisser pour suivre un peintre qui la séduit et tente de la violer. Pour se défendre, elle est obligée de le tuer. A partir de là des images fantomatiques nous la montrent errant dans les rues et complètement obsédée par le meurtre qu'elle vient de commettre. Frank trouve le gant d'Alice... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 17:58 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
08 septembre 2012

La loi du silence, Hitchcock

Imaginez un prêtre, Michael Logan, à qui on confesse le meurtre d'une personne qu'il connaît, l'avocat Villette, qui fait chanter une femme qu'il aimait avant d'être prêtre. Lorsqu'une enquête s'ouvre, imaginez le silence du père Logan à cause du secret de la confession. Imaginez aussi ses tourments lorsqu'il est arrêté pour ledit crime parce que des témoins ont vu un homme en soutane proche du lieu du crime et que cette soutane est retrouvée dans les affaires de M. Logan. C'est l'intrigue de de La loi du silence - titre original :... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 08:06 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
23 juin 2012

Le mariage de Maria Braun, Fassbinder

Si vous avez déjà vu un film de Fassbinder, vous n'aurez certainement pas oublié l'esthétique si particulière, si anticonformiste de Fassbinder... ni ses scénarios souvent cruels et cyniques. Après avoir vu Tous les autres s'appellent Ali, j'ai visionné Le monde sur le fil. C'est une oeuvre atypique de ce réalisateur, étant donné que loin de se faire le " secrétaire de la société Allemagne", il développe un monde futuriste dans lequel Fred stiller est un scientifique qui découvre un ordinateur "le simulacron" permettant de prévoir... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 07:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
20 juin 2012

The duchess, Saul Dibb

  Le biopic de Giorgiana Spencer* devenue duchesse du Devonshire est une romance historique, inspirée du livre biographique sobrement intitulé Giorgina, duchesse du Devonshire d'Amanda Foreman, qui était présente sur les lieux du tournage. Malheureusement, le réalisateur s'intéresse davantage à la romance qu'à l'histoire. Si l'histoire sentimentale est filmée dans ses moindres détails, la participation de cette illustre femme du XVIIIeme siècle au parti libéral est traité à la légère, entre deux scènes passionnées avec Charles... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 20:35 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
18 avril 2012

Mon oncle, Tati

    BANDE-ANNONCE MON ONCLE JACQUES TATI 1958 TRAILER HQ   Depuis cet hiver 1895, avec L'arroseur arrosé des frères Lumières, le cinéma ne cesse de décliner l'univers du burlesque et de la farce. Buster Keaton et Charlie Chaplin excellait dans le gag. Mais si Chez Chaplin, le comique se double d'une satire violente qu'elle soit sociale - La ruée vers l'or - ou qu'elle soit politique - Le dictateur -, Jacques Tati, lui, reste en dehors de tout engagement. Au premier abord, par sa critique humoristique de la... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 13:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]