C'est assez étonnant de voir que le réalisateur japonais Kore-Eda a choisi de touner son dernier film Les bonnes étoiles en coréen et avec des acteurs coréens. On reconnaîtra parmi eux, Song Kang Ho ( qui jouait dans Parasite, Thirst, ceci est mon sang, Le bon, la brute et le cinglé, The host...), IU une k-pop idole et Bae Doo Na (qu'on a pu voir dans The silent sea ou Kingdom)...

En Corée, une très jeune femme abandonne son enfant devant une église. Deux trafiquants de bébés le prennent pour le revendre à des parents adoptifs. Commence alors un road movie dans un van tout brinquebalant. Mais la mère de l'enfant abandonné finit par rejoindre nos deux anti-héros maladroits ainsi qu'un orphelin. Les 5 fugitifs sont poursuivis par une policière (Bae Doo Na) qui tente de les prendre en flagrant délit. Qui est fautif dans cette histoire ? Les trafiquants qui tentent de gagner de l'argent sur le désespoir des mères ? Les mères négligentes ? Le système qui laisse en marge les démunis ?

Le film interroge, avec grand renfort de mélo, les liens familiaux, la question de l'adoption, des orphelins, des mères-célibataires... Cependant, même si ce long-métrage adopte un rythme assez lent ( pour une course-poursuite !) avec plusieurs intrigues secondaires dont une enquête sur un meurtre, le jeu des acteurs est moins outré que dans les k-dramas et les personnages attachants, chacun ayant un passé douloureux. Les bonnes étoiles se révèle être une comédie sociale amusante avec une très belle photographie !

Les bonnes étoiles, Kore-Eda, avec IU, Song Kang Ho, Bae Doo Na, 2022.

vu par Dasola

c882ed8_1669990916314-373226

32f0959_1653587156707-1377893-jpg-r-1920-1080-f-jpg-q-x-xxyxx