kingdom-1-meiankingdom-2-meian

© HARA Yasuhisa

L'histoire de la Chine, à l'époque des Royaumes combattants, entre le Veme siècle avant J.C. au IIeme siècle, est mis en scène dans Kingdom, une série publiée chez Meian.  Lancez-vous dans la lecture de l'histoire chinoise à travers les aventures d'un jeune orphelin voulant devenir le plus grand général sous les cieux. Ce sont donc des événements historiques racontés de manière nekketsuesque avec des orphelins et leur quête... Comme le rappelle un autre auteur de manga historique K. Takeda, dans Peleliu, "puisque c'est un manga, il faut aussi que ce soit palpitant et facile à lire" (postface).

carte Kingdom 3 001 Illustration 1 Kingdom © HARA Yasuhisa

kingdom personnage 001

Illustration 2 Kingdom © HARA Yasuhisa

A une époque où la Chine n'est pas encore unifiée ( illustration 1), différents personnages se déchirent pour prendre le pouvoir : le jeune roi, Ei Sei, du pays de Quin, (il deviendra Qin Shi Huangdi, l'unificateur de la Chine et celui qui a fait construire le mausolée avec les soldats de terre cuite) soutenu par le général Shobunkun est trahi par un riche marchand Ryo, devenu chancelier, et par son demi-frère. Le jeune roi va chercher l'alliance du monarque du peuple des montagnes dans le volume 2.

Au delà des batailles épiques, des stratégies mis en place, Kingdom montre aussi des personnages qu'on apprend à connaître comme le jeune Shin, le jeune Karyo Ten et le roi (illustration 2). Les différents protagonistes sont nombreux mais vite identifiables. Même si c'est un seinen, le mangaka a ajouté de l'humour, outre les horreurs de la guerre - Hyou un personnage important meurt assez rapidement - et les parties plus politiques, avec des SD.

Si le premier volume présente des cases plutôt dépouillées, dès le deuxième volume, les paysages sont impressionnants (planche 1) et les scènes grandioses même si les découpages des cases sont toujours très stricts. Dommage, aucun bonus ne vient indiquer les sources, la manière dont a procédé le mangaka pour travailler...

Avec plus 50 volumes en cours au Japon, Kingdom connaît un engouement qui ne semble pas prêt de s'arrêter et l'on comprend pourquoi en lisant le début de cette histoire...

bounder 1bounder

Pl. 1 Bounder © by ÔYAMA Takumi / Kôdansha

En revanche, Bounder qui traite du même sujet, est à découvrir malgré tous ses défauts et ils sont nombreux ! Ce gros one shot, de plus de 300 pages, ne présente pas une grande qualité d'impression : certains dialogues sont pris dans la reliure et ne sont donc pas lisibles. Autres choix malheureux, la couverture et le titre : rien ne fait penser à un manga historique sérieux alors qu'il l'est davantage que Kingdom.

Yu un jeune orphelin s'attaque à l'empereur Quin, présenté comme un véritable tyran... ce qu'il était réellement dans les documents historiques comme vous pouvez le constater dans l'émission la marche de l''histoire. Le mangaka évoque aussi l'armée de terre cuite ou "L'incendie des livres et l'enterrement des lettrés". L'histoire colle davantage à la réalité historique même si elle est "shonenisé", avec son personnage d'orphelin qui veut se venger de l'empereur... Les dessins, sans être d'une grande originalité, ne manquent pas de dynamisme mais l'édition laisse à désirer...

Hara Yasuhisa Hara, Kingdom, Meian, volumes 1 et 2, (56 volumes, en cours),

ÔYAMA Takumi, Bounder, One shot, Kurokawa, Paris, août, 2019.

Sur le web : Otakulte,

Quin le premier empereur. La marche de l'histoire. 20 juin 2013.

Les derniers secrets de l'armée de terre cuite, Ian Bremner, arte.

double page Kingdom 001Planche 1 Kingdom © HARA Yasuhisa