A46444

http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio/La-fractale-des-raviolis

Une femme décide d'empoisonner son mari infidèle grâce à son plat favori - les fameux raviolis présent dans le titre - mais leur voisi amène son fils à ce moment-là. Que faire ? La fractale des raviolis est-il un roman policier ? Certes, non, pas au sens traditionnel du terme, étant donné que ce roman enchâsse de courtes histoires appartenant à des genres très variés. Au détour du récit, on peut rencontrer des humanoïdes, un usurpateur d'identité au XVIIIeme siècle, un arnaqueur des cimetières...

A contrario des mécaniques bien huilées, l'imprévu, la fatalité, alimentent cette fiction fantaisiste. Qui est la vierge de Barhofk ? Qu'appelle-t-on le syndrome Sheridan ? Notre curiosité ne cesse d'être attisée. Malgré des invariants - la fameuse fractale - comme des personnages atypiques tueurs d'enfants ou des rats-taupes, on ne s'ennuie pas un instant grâce à l'humour noir de l'auteur qui sauve le roman de l'exercice de style accumulant des variations sur le même thème.

C'est donc avec virtuosité et jubilation que Rufast nous entraîne dans des intrigues machiavéliques, étonnantes et sanguinaires, mêlant science et littérature. Cependant le récit est véritablement divertissant et la chute des plus surprenantes vient couronner ce roman à savourer sans modération. Quelle inventivité ! Quel suspense ! Un premier roman machiavéliquement construit !

Merci Folio pour ce partenariat, site ici.

Billets de Plaisir à cultiver, Dasola, Keisha, Noctembule,