1) Le mois d'octobre en films...

crimson-peak-house

Alors que Lou et Hilde fêtait joyeusement Halloween, Guillermo del Toro nous fait pénétrer dans un univers terrifiant et pervers. Mia Wasikowsa incarne une jeune romancière dont on refuse de publier les histoires de fantômes. A la mort suspecte de son père, elle suit son mari ( Tom Hiddlestone) en Angleterre. Quel manoir ! L'immense maison sombre semble hantée par un sombre passé.

Les couleurs, les costumes victoriens et les décors sont splendides ! L'univers déployé par le réalisateur est visuellement somptueux. Mais des larmes de sang et des jeunes filles se battant à la hache rendent inutilement gore ce film, qui, du reste, présente une intrigue assez proche de La maison Usher de Poe, et dont le final grotesque paraît bien inutile dans ce film merveilleusement gothique...

Crimpson peak de Guillermo del Toro, 1h59, Mia Wasiowsa, Tom Hiddleston, Jessica Chastin, Etats-unis.

Billet de Dasola, Missycornish,Niki,

REGRESSION_EMMA_JPosters

Qu'est-ce une régression ? Une technique permettant de faire ressurgir des souvenirs. En effet, un père, sous l'emprise d'une secte satanique, aurait commis des attouchements sur sa fille, mais il ne s'en souvient plus. La police locale, dépassée par les événements, décide de faire appel à un psychologue. Exploitant des événements réels, Amenabar nous embarque dans une enquête menée par le pugnace Ethan Hawke.

Mais où commence la réalité ? où s'arrêtent les fantasmes humains ? Comme dans Les autres, le réalisateur s'interroge sur les limites de l'esprit et celles des images. L'idée excellente de représenter une hystérie collective manque malheureusement de subtilité. Les scènes de ce film ressemblent à celles d'un film de série B, où aucun poncif des films d'épouvante ne manque comme la porte qui grince, des lumières qui s'éteignent opportunément...

Regression d'Alejandro Amenabar avec Emma Watson, Ethan Hawke, Davis Tewlis, Espage-Canada.

Billet d'Alex,

2) Le mois d'octobre en sorties...

107264121

Photo de Niki

En cette période d'Halloween, une promenade dans un cimetière s'impose : Niki nous emmène à Uccle (Bruxelles). De magnifiques photos illustrent des analyses sur l'art funéraire (billet de Niki). Une belle balade...

th

Pour les amoureux de l'art nouveau ou d'Edmond Rostant, vous pouvez visiter la maison Arnaga, maison néobasque à Cambo-les-bains. Quelle magnificience ! Que les jardins français sont admirables ! Quel enchantement ! Surtout, la décoration est splendide : de multiples artistes, comme Gaston Latouche, George Delow ou Clémentine-Hélène Dufau, ont contribué à décorer les 19 salles qu'on peut visiter.

Actuellement, c'est l'univers de Rosemonde, la femme d'Edmond qui est mis à l'honneur dans une scénographie impeccable. Cette femme a sacrifié sa carrière littéraire pour s'occuper de ses enfants et ne pas nuire au travail d'Edmond. De nombreux tableaux, comme ceux de Dufau ou Pascau, soulignent son élégance. Elle a notamment été divinement habillée par Doucet lors de la cérémonie de la réception à l'Académie française. Site ici, si vous désirez en savoir plus sur " Rosemonde l'élégante, la muse, l'amante, la mère"...

3) Le mois d'octobre en livres...

Mrs Figgs a lu Dans l'ombre des Tudors d' Hillary Mantel. Elle nous vante ce roman historique, qui nous dévoile les intrigues de la cour anglaise, à travers le point de vue de Cromwell ( billet de Mrs Figgs)

Niki s'est, quant à elle, plongé dans un livre de Susan Hill, The mist in the mirror, le célèbre auteur de La dame en noir. Mystère, manuscrit, fantômes et brume viennent créer un roman à l'atmosphère gothique qu'on a furieusement envie de découvrir ! ( billet de Niki)

Quant à Agnès, elle a apprécié l'ironie et la description de la place des femmes dans la société victorienne dans Passion et repentir de Wilkie Collins ( billet d'Agnès).

Un roman policier nous est conseillé par Keisha : Opération Napoléon d'Indridason ( billet de Keisha). Ce livre combine suspense et des personnages attachants, bien que ce roman soit écrit avant la série mettant en scène Erlendur.

Et pour terminer avec le thème halloweenesque, je ferais mention de Salem's lot, qui a beaucoup plu à Miss Léo : "macabre" et " distrayant", nous dit-elle ! (billet ici).

Bonnes lectures à tous pour un mouveau mois hivernal...