19627032

 Le lac des cygnes est l'histoire d'une jeune fille, transformée en cygne par le magicien Von Rothbart, qui ne pourra reprendre sa forme humaine que si elle rencontre le vrai amour. Au moment où le prince Siegfried lui déclare son amour, un bal a lieu où sa rivale, la fille de Von Rothbart, va prendre son apparence pour séduire le prince. Ce dernier trompé par cette illusion va épouser ce "cygne noir". Lorsqu'il s'aperçoit de sa méprise, il est trop tard, la jeune fille, folle de désespoir, se suicide. C'est Nina, une ballerine de la New-York city ballet, qui va incarner la reine des cygnes. "je veux être parfaite", déclare Nina qui malheureusement, dans sa perfection et sa technicité n'arrive pas à incarner la sensualité du cygne noir.

Débute pour Nina une lutte contre elle-même pour atteindre cet idéal : incarner les deux cygnes. Surprotégée par une mère possessive, subissant la pression de Thomas Leroy le directeur artistique de la troupe et de la rivalité d'une autre ballerine, Nina sombre peu à peu dans la souffrance et la paranoïa. Natalie Portman est époustouflante et spectaculaire dans ce rôle de danseuse dévouée à son métier. Et c'est là que le bat blesse : si artistiquement, la représentation du travail de danseuse est impeccable, avec des magnifiques scènes gracieuses, les troubles du personnages s'incarnent dans des images dérangeantes. 

Musique récurrente, thème du double, le film joue aussi sur les codes du genre de l'épouvante  mais avec excès. L'histoire commence avec un rêve mais finit dans un cauchemar car chacun sait que la perfection n'est pas de ce monde. Abordant la question du passage de l'âge lié aux exigences d'un métier, de la question du dépassement de soi, ce film est une réussite, sur fond de musique de Tchaïkovsky mais qui pèche par une surenchères d'images sordides.

Aronofsky, Black Swan, 1h50, avec Natalie Portman, Vincent Cassel, 2011.

Les avis de Choupynette et Dasola.

BLACK SWAN | Official Trailer | FOX Searchlight