9782266267304ORI

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit est un drame familial : dans les années 70, en Ohio, Lydie Lee est une jeune fille à qui tout semble réussir. Elle a d'excellents résultats et semble bien intégrée dans son lycée. Le jour où on la retrouve dans le fond d'un lac, commence une enquête qui permet à la romancière d'analyser les rapports sociaux dans cette famille, où le père est américain d'origine chinoise. Ce dernier est professeur dans une petite université et sa femme, mère au foyer. Est-ce Jack, son petit-ami et voisin, qui l'a tuée ? Est-ce que c'est un tueur en série qui sévit dans la région comme le pense la mère ?

Progressivement, on apprend à connaître cette famille, qui fonde tous ses espoirs sur la petite Lydia, centre du foyer, qui a pourtant un grand frère brillant et une petite soeur effacée. Le père projette ses rêves d'intégration sur sa fille aux yeux bleus, espérant qu'elle échappera au racisme qu'il a subit depuis l'enfance. Sa mère rêve d'en faire une physicienne, un médecin, la femme qu'elle n'a pas pu devenir dans cette société patriarcale. Au fur et à mesure de l'avancée de l'enquête et de la remontée des souvenirs de chacun des membres de la famille, on découvre la réalité vécue par Lydia, qui déclare à Jack : "Les gens décident comment tu es avant même de te connaître [...] Ils pensent tout savoir de toi. Sauf que tu n'es jamais ce qu'ils croient" ( p. 224).

"Il comprend ce que c'est que d'être différent" (p. 50) :

Alternant les points de vue qui montrent une incompréhension et une incommunicabilité entre les êtres, Céleste NG analyse finement les relations familiales. Cette histoire, qui peut paraître banale, est enrichie de multiples thèmes gravitant autour de la cellule familaile comme l'intégration, la différence, les souffrances de l'adolescence, le destin des femmes, les préjugés raciaux... Céleste NG dresse un subtil tableau de la société américaine dans les années 80. Un excellent roman !

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Céleste NG, Pocket, 344 p.