31 décembre 2015

bilan de l'année 2015

ob_75639c_quaisa-smith

Les quais de Bordeaux, Alfred Smith, 1982

En cette année 2015, mes lectures se sont réduites à une peau de chagrin.

donna-tartt-chardonneret-L-SR6cl8le-spleen-de-paris-petits-poemes-en-prose517BBGzGJPL

Quel est l'auteur que j'ai découvert ? Avec Le Chardonneret et Le maître des illusions, j'ai aimé la manière dont Donna Tartt met en exergue la beauté, qui semble, dans ses romans, amorale et immortelle. Cet auteur a, en outre, un vrai sens du romanesque et fait de nombreuses références livresques.

Parmi les auteurs que j'idolâtre, il y a Baudelaire. Les fleurs du mal m'accompagnent depuis des années. J'ai relu passionnémentcette année ses poèmes en prose, moins poétiques que ses poèmes en vers mais qui enchantent par leur musicalité, comme "le bruit éclatant d'un palais de cristal crevé par la foudre" ( "Le mauvais vitrier"). Avec Le spleen de Paris, Baudelaire a réalisé le miracle " d'une superbe fleur éclose dans un terrain volcanique" ( "Le désir de peindre"). En effet, publié au rez de chaussée des journaux, concurrençant les romans feuilletons, ses poèmes prennent la forme de satire, de choses vues, de nouvelles... Le Spleen de Paris est une " fosse de l'idéal" ( "Laquelle est la vraie ?"). Dans la société mercantile du XIXeme siècle, Baudelaire a su poétiser son temps. Et j'ai tendance à penser comme G. Blin que ces poèmes prosaiques " marquent un commencement absolu".

 

Crimson-Peak-1280x600

 

En revanche, j'ai vu de nombreux bons films cette année. Parmi ceux-ci, j'ai particulièrement été fascinée par Crimson Peack, pour son univers gothique, La isla minima qui narre l'enquête de deux policiers ( avec deux acteurs excellents) dans l'Espagne post-franquiste et au Coeur de l'océan. Ce film est une merveille visuelle ! J'ai regretté que l'histoire ne développe pas davantage l'histoire de Melville, surtout que la fin traine en longueur, et de l'écriture de son roman, notamment de sa signification. Cette grosse production a réussi à nous plonger dans une époque avec de belles reconstitutions et à nous donner envie de lire Moby Dick.

Franz Schubert - Piano Trio No 2 in E flat major

Enfin, le billet de Dominique ( un hiver avec Schubert de Bellamy) m'a furieusement donné envie de réécouter certains classiques !

Voici une page belle et mouvementée qui se referme et une autre qui s'ouvre... Je vous souhaite de beaux voyages et de belles découvertes livresques, musicales, gastronomiques, culturelles, filmiques... pour l'année 2016 !

Posté par maggie 76 à 23:42 - - Commentaires [29] - Permalien [#]


24 décembre 2015

Calligrammes d' Apollinaire

calli 001

Cette branche de gui pour vous souhaiter une joyeuse année et de bonne fête de Noël !

"Afin que la beauté ne perdent pas ses droits" et " Aux fleurs d'intelligence à parfum de beauté" ("Chant d'honneur", Calligrammes)

calligrammes 001

Posté par maggie 76 à 12:36 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

30 novembre 2015

Au mois de novembre 2015...

les-cowboys-dvd8010312113567_0_0_300_80Au_coeur_de_l_ocean

Les premiers frimas sont arrivés, cependant, si vous voulez vous réchauffer, vous pourrez entrer dans les salles obscures : au programme un thriller qui me tente beaucoup. Le réalisateur de Gomora ( Solima) adapte un roman policier italien Suburra. Dasola et Alex le conseillent. Pour ceux qui préfèrent Moby Dick, Au coeur de l'océan retrace l'histoire qui a inspiré Melville : le billet d'Alex ici.

Valérie, elle, a aimé Cowboys de Bidegain, scénariste des films d'Audiard. C'est un film que j'ai vu avec intérêt, qui parle de relations familiales et d'une quête de l'autre qui est davantage une quête de soi... Les acteurs sont tous excellents. Dommage, certains aspects de la quête sont assez répétitives, comme des informations données qui se révèlent être fausses. Ce film a pour arrière-plan le début du jihadisme...

th51NMWS6FS4L

ob_e6d1e0_parsonsthth

Que lire en décembre tout en buvant du thé ou du vin chaud ?

Un roman historique : en ce qui concerne les livres, je suis tentée par un roman historique, Le requiem de Terezin de Bor chroniqué par Karine .

Un roman sur Paris : Pour retrouver le Paris des années 1920, et la narration d'une vocation d'écrivan, plongez dans Paris est une fête d'Hemingway, que nous conseille Alice.

Un album jeunesse : La naissance des talents de Moris racontée par Lacombe dans Le carnet rouge... Alice en parle.

Un roman policier : Les garçons bien élevés de Parson est le premier opus d'une série policière qu'a vivement aimé Keisha !

roman pour les amoureux de L'affaire Jane Eyre : Le mystère du hareng saur ! Le titre est assez représentatif de l'inventivité et l'humour de Jasper Fford. Keisha nous rappelle la nécessité de tous les lire !

Un roman humoristique : Pour passer un bon moment à Oxford, lisez Crampton Hodnet de Barbara Pym ( billet de Dominique).

Je clos mon billet avec une citation lue sur le blog de Claudia : " La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent, c'est d'apprendre à danser sous la pluie". Bonnes lectures !

 

Posté par maggie 76 à 20:41 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 novembre 2015

Sweeny Todd, le diabolique barbier de Fleet Street, Rymer

 

Todd 002

J.M. Rymer, Stweeny Todd, Le diabolique barbier de Fleet Street, 344 p., Mon billet

Merci aux Tind Editions pour ce partenariat

Posté par maggie 76 à 23:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 novembre 2015

Une histoire de fou, Guédiguian

Une hist 1 001

Billet d'Alex 6

Posté par maggie 76 à 14:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


13 novembre 2015

"Ce qui ne me tue pas", D. Lagercrantz

Millenium4 001

Merci Audiolib pour ce partenariat : fiche de l'audiolib ici et vous pouvez écouter un extrait

Billet de Nathalie, Dasola, Dominique, Claudia

Posté par maggie 76 à 21:22 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

08 novembre 2015

Avril et le monde truqué

Avril 001

billet d'Alex 6

Posté par maggie 76 à 13:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

01 novembre 2015

Au mois d'octobre 2015...

1) Le mois d'octobre en films...

crimson-peak-house

Alors que Lou et Hilde fêtait joyeusement Halloween, Guillermo del Toro nous fait pénétrer dans un univers terrifiant et pervers. Mia Wasikowsa incarne une jeune romancière dont on refuse de publier les histoires de fantômes. A la mort suspecte de son père, elle suit son mari ( Tom Hiddestone) en Angleterre. Quel manoir ! L'immense maison sombre semble hantée par un sombre passé.

Les couleurs, les costumes victoriens et les décors sont splendides ! L'univers déployé par le réalisateur est visuellement somptueux. Mais des larmes de sang et des jeunes filles se battant à la hache rendent inutilement gore ce film, qui du reste présente une intrigue assez proche de La maison Usher de Poe, et dont le final grotesque paraît bien inutile dans ce film merveilleusement gothique...

Crimpson peak de Guillermo del Toro, 1h59, Mia Wasiowsa, Tom Hiddleston, Jessica Chastin, Etats-unis.

Billet de Dasola, Missycornish,Niki,

REGRESSION_EMMA_JPosters

Qu'est-ce une régression ? Une technique permettant de faire ressurgir des souvenirs. En effet, un père, sous l'emprise d'une secte satanique, aurait commis des attouchements sur sa fille, mais il ne s'en souvient plus. La police locale, dépassée par les événements, décide de faire appel à un psychologue. Exploitant des événements réels, Amenabar nous embarque dans une enquête menée par le pugnace Ethna Hawke.

Mais où commence la réalité ? où s'arrête les fantasmes humains ? Comme dans Les autres, le réalisateur s'interroge sur les limites de l'esprit et celles des images. L'idée excellente de représenter une hystérie collective manque malheureusement de subtilité. Les scènes de ce film ressemblent à celles d'un film de série B, où aucun poncif des films d'épouvante ne manque comme la porte qui grince, des lumières qui s'éteignent opportunément...

Regression d'Alejandro Amenabar avec Emma Watson, Ethan Hawke, Davis Tewlis, Espage-Canada.

Billet d'Alex,

2) Le mois d'octobre en sorties...

107264121

Photo de Niki

En cette période d'Halloween, une promenade dans un cimetière s'impose : Niki nous emmène à Uccle (Bruxelles). De mangifiques photos illustrent des analyses sur l'art funéraire (billet de Niki). Une belle balade...

th

Pour les amoureux de l'art nouveau ou d'Edmond Rostant, vous pouvez visiter la maison Arnaga, maison néobasque à Cambo-les-bains. Quelle magnificience ! Que les jardins français sont admirables ! Quel enchantement ! Surtout, la décoration est splendide : de multiples artistes, comme Gaston Latouche, George Delow ou Clémentine-Hélène Dufau, ont contribué à décorer les 19 salles qu'on peut visiter.

Actuellement, c'est l'univers de Rosemonde, la femme d'Edmond qui est mis à l'honneur dans une scénographie impeccable. Cette femme a sacrifié sa carrière littéraire pour s'occuper de ses enfants et ne pas nuire au travail d'Edmond. De nombreux tableaux, comme ceux de Dufau ou Pascau, soulignent son élégance. Elle a notamment été divinement habillée par Doucet lors de la cérémonie de la réception à l'Académie française. Site ici, si vous désirez en savoir plus sur " Rosemonde l'élégante, la muse, l'amante, la mère"...

3) Le mois d'octobre en livres...

Mrs Figgs a lu Dans l'ombre des Tudors d' Hillary Mantel. Elle nous vante ce roman historique, qui nous dévoile les intrigues de la cour anglaise, à travers le point de vue de Cromwell ( billet de Mrs Figgs)

Niki s'est, quant à elle, plongé dans un livre de Susan Hill, The mist in the mirror, le célèbre auteur de La dame en noir. Mystère, manuscrit, fantômes et brume viennent créer un roman à l'atmosphère gothique qu'on a furieusement envie de découvrir ! ( billet de Niki)

Quant à Agnès, elle a apprécié l'ironie et la description de la place des femmes dans la société victorienne dans Passion et repentir de Wilkie Collins ( billet d'Agnès).

Un roman policier nous est conseillé par Keisha : Opération Napoléon d'Indridason ( billet de Keisha). Ce livre combine suspense et des personnages attachants, bien que ce roman soit écrit avant la série mettant en scène Erlendur.

Et pour terminer avec le thème halloweenesque, je ferais mention de Salem's lot, qui a beaucoup plu à Miss Léo : "macabre" et " distrayant", nous dit-elle ! (billet ici).

Bonnes lectures à tous pour un mouveau mois hivernal...

Posté par maggie 76 à 22:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

24 octobre 2015

La fractale des raviolis, Raufast

Merci Folio pour ce partenariat, site ici.

Billets de Plaisir à cultiver, Dasola, Keisha, Noctembule, ...

Fracatale 2 001

 

 

 

Posté par maggie 76 à 13:57 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

24 septembre 2015

Primo Levi, Si c'est un homme

Fiche de l'audiolib, Si c'est un homme ici. Extrait à écouter ici.

Merci à Chloé pour ce partenariat...

 

BLOG LEVI 001

Posté par maggie 76 à 20:55 - - Commentaires [24] - Permalien [#]