01 janvier 2021

c'est le premier, je balance tout ( décembre 2020) : ISSN 2607-0006

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-marine

Logo d'allez-vous faire lire

LES CHRONIQUES VENUES D'AILLEURS

in pop we trustPour la nouvelle année, après ma pause de janvier, je continuerai le challenge coréen jusqu'au 21 avril 2021 de Christie, mes LC balzaciennes et les soirées pop-corn avec Missy Cornish. Le challenge de Claudia sur J. London se termine et je n'ai pas réussi à y participer.

Et si vous vous sentez l'âme philosophe et que vous aimez la pop culture, vous pourrez écouter de Harry Potter à Games of Throne, quand la pop s'invite en philosophie sur France Culture ou lire In pop we trust de Chaillan ( un excellent essai que je commmence)...

De Harry Potter à Games of Thrones, quand la pop s'invite en philosophie

Harry Potter, Matrix, La Servante écarlate... Comment la culture dite populaire nous aide-t-elle à penser le monde qui nous entoure ? Marianne Chaillan, professeure de philosophie, notre invitée, publie "In pop we trust" (Equateurs, 28.10.20), un ouvrage destiné à instruire en divertissan[...]

https://www.franceculture.fr

LES FILMS

Grâce aux soirées pop-corn, j'ai enfin vu 8 femmes de Ozon. Avec le couvre-feu et le confinement, je suis allée assez peu en salle pour voir des films en 2020, de fait, il n'y aura pas de top cette année. Cependant, j'évoquerai ici quelques films que je chroniquerai plus tard ou déjà chroniqués et qui m'ont marquée : Da 5 blood de Spike Lee, I don't feel at home in this world anymore de Macon Blair, La série Itaewon class, de Gwang Jin et Lucky strike de Kim Yong Hoon, Penny Dreadfull de John Logan et enfin Kingdom de Kim seung Hun...

 

MES LIVRES

Ce mois-ci, j'ai assez peu lu, juste La vieille fille de Balzac avec Rachel et Claudia et nous nous retrouverons le 24 février pour une LC Balzac ( La maison du chat-qui-pelote et Le cabinet des antiques)et j'ai découvert un excellent album, Capitaine Rosalie de Fombelle.

La-Vieille-Fillecapitaine rosalie

 

MES ACHATS

Quelques cadeaux et achats se sont ajoutés à ma PAL : Harry Potter (l'opus 5) de J.K. Rowling, La maison du chat qui pelote de Balzac ( pour la LC), un polar coréen (aussi pour le challenge de Christie), La généalogie du mal de Yu-Jeong Jeong, In pop we trust de Chaillan et un manga Naruto de Kishimoto.

in pop we trust9782253146223-001-T

La génalogie du mal81HZk+jg63LHarry Potter 5

Posté par maggie 76 à 17:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


31 décembre 2020

soirée pop-corn Noël # 3 : ISSN 2607-0006

Vous en avez assez des bons sentiments dégoulinants n'existant que dans les films de noël mièvres, de mignons petits rennes et de petites chansons guillerettes... Les décorations kistches, les cadeaux entassés aux pieds du sapin de Noël, les cookies en forme de lutin vous font saigner les yeux, alors regardez Huit femmes d'Ozon.

 Le scénario est ainsi résumé par la benjamine d'une famille bourgeoise : "Je vais vous raconter un beau conte de Noël. Il était une fois un brave homme entouré de 8 femmes qui le martyrisaient. il luttait, luttait...[...] Hier soir, ce pauvre homme s'est couché plus fatigué, plus ruiné, plus trompé que la veille." Et le lendemain, on le retrouve assassiné !

Qui a tué Marcel, dans cette maison entourée de neige, sans aucun moyen de communication avec l'extérieur ? Est-ce sa femme qui a un amant et qui cherche à capter son argent ? Est-ce sa belle-mère qui veut mettre la main sur sa fortune ? Cela vous rappelle certainement les whodunits d'Agatha Christie, ce qui est fort juste : un lieu clos, 8 femmes, 8 coupables potentielles ! L'enquête est plutôt classique et repose sur des retournements de situation assez conventionnels.

En revanche, le réalisateur a choisi d'en faire une comédie de Noël policière musicale. Ce n'est pas Bollywood mais c'est frais, gai et coloré. Le véritable atout de ce film est évidemment le casting prestigieux : les actrices surjouent à merveille les rôles de tante aigrie, de bonne perverse, de bourgeoise outrée... et se crêpent allégrement le chignon. Oui, c'est un beau conte de Noël noir mais aussi musical et jubilatoire.

127944036_o

Et vous, quel est votre film de Noël ?

8 femmes, Ozon, 2002, Netflix, 1h43, avec Fanny Ardant, Catherine Deneuve...

Soirée pop-corn avec Missycornish

 

Sur le web :

"Huit Femmes", sur Chérie 25 : un savoureux confinement !

Le film de François Ozon est diffusé vendredi 13 sur Chérie 25 et c'est le meilleur des remèdes à la morosité. Un confinement qui réunit Catherine Deneuve, Fanny Ardant, Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart, Ludivine Sagnier, Virginie Ledoyen, Firmine Richard et Danielle Darrieux. Mais quel casting !

https://www.franceinter.fr



 

Posté par maggie 76 à 12:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2020

La vieille fille de Balzac : ISSN 2607-0006

La-Vieille-Fille

Plusieurs personnages de célibataires peuplent La comédie humaine comme l'affreuse cousine Bette, les persécuteurs de Pierrette, la méchante Mademoiselle Gamard dans Le curé de Tours... auquel on peut ajouter La vieille fille.

indexLa vieille fille, premier feuilleton de la littérature française, le type qui donne son nom au roman est mademoiselle de Cormon qui rêve de faire un mariage aristocratique... mais ses espérances sont trompées dans cette province où il n'y a guère d'hommes à marier à sa convenance. Athanase est amoureux de la vieille fille mais elle a 25 ans de plus que lui et deux vieils hommes qui la courtisent. L'un est un ancien aristocrate, le chevalier de Valois, et l'autre est un libéral, Du Bousquier. Enfin, Rose-Marie-Victoire Cormon se marie et son mariage reflète les changements de la société.

La Vieille Fille
Œuvres illustrées
Honoré de Balzac (1799-1850), auteur ; Marescq et Cie, éditeur, Paris, 1851-1853.
8 vol. : fig. ; in-4
BnF, département de Littérature et Art, Z-7761

Certes, La vieille fille est encore un roman où l'intrigue matrimoniale prime mais jamais les personnages n'ont mieux incarné des idées politiques que dans ce récit. "Le chevalier mourut avec la Monarchie" ( p. 209) alors que Du Bousquier entreprend d'industrialiser le pays. A nouveau, Balzac montre la bourgeoisie triomphante, tout comme l'argent...

Jamais, non plus, Balzac n'a mieux dépeint la vie dans la province, composée de rivalités mesquines, de commérages, d'habitudes et de préjugés. L'entourage de mademoiselle de Cormon est ainsi décrite : " Inébranlable dans ses préjugés bons ou mauvais, ce cénable suit une même voie sans regarder ni en avant ni en arrière" (p. 78)

Voici donc encore un nouveau portrait caricatural de personne célibataire, dessinant par-là les idées balzaciennes sur le mariage, et une peinture des bouleversements historiques sur un mode feuilletonnant, parfois burlesque et tragique...

Balzac, La vieille fille, Folio classique, 378 p.

LC avec Claudia et Rachel et Miriam. Prochaine LC Balzac le 24 février ( La maison du chat-qui-pelote ou le cabinet des antiques) avec Claudia et Rachel

***************************************************

La comédie humaine :

1. Scène de la vie de province: "La femme abandonnée", " Pierrette", Le curé de Tours, Ursule Mirouet, Eugénie Grandet, La vieille fille, Le cabinet des antiques,

2. Scène de la vie parisienne :La cousine Bette, Ferragus, La maison Nucingen, "Pierre Grassou", La fille aux yeux d'or, La duchesse de Langeais

3. Etude philosophique : Maître Cornélius, Un drame au bord de la mer, Fascino cane, Louis Lambert, Melmoth réconcilié, La peau de chagrin, L'auberge rouge, L'élixir de longue vie.

4. Scène de la vie privée : Un début dans la vie, La vendetta, Une double famille, "Le bal de Sceaux", Mémoires de deux jeunes mariées, Le père Goriot, La bourse, Le colonel Chabert, Gobseck

5. Scène de la vie de campagne : Le lys dans la vallée

Posté par maggie 76 à 09:23 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 décembre 2020

Capitaine Rosalie de Timothée de Fombelle : ISSN 2607-0006

capitaine rosalie couverture

 L'album jeunesse est capable d'aborder des sujets graves même pour un public jeune. Dans Capitaine Rosalie, Timothée de Fombelle traite de la Première Guerre mondiale à travers les yeux d'une enfant de 5 ans, Rosalie. Cette dernière a un "secret", c'est "un soldat en mission". Sa mère travaille dans une usine et son père est parti au combat. La petite Rosalie attend au fond de la classe, oubliée de tous. Sa mère lui lit les nouvelles de la guerre envoyées par son père : mais Rosalie comprend rapidement que sa mère ne lui dit pas la vérité. Quelle est la mission de la Rosalie ? Que cache sa mère ?

images rosalie

Capitaine Rosalie p. 62-63 © Isabelle Arsenault

Capitaine-Rosalie-3

Capitaine Rosalie est illustré par Isabelle Arsenault qui a choisi des couleurs froides pour dessiner cette période sombre, faisant ainsi ressortir la chevelure rousse de la petite fille, véritable héroïne à sa manière. Sur des doubles pages ou de simples coins de pages, les dessins viennent redoubler l'histoire pas du tout enfantine de Rosalie. On voit donc cet enfant si jeune et si fragile mener sa propre quête, sa mission, aidée d'Edgar, le cancre de la classe :

Capitaine Rosalie p. 6 © Isabelle Arsenault

" La nuit, je rêve d'une médaille qu'on accroche sur ma chemise de nuit. Je rêve d'un général qui me met la main sur l'épaule. Je sens le froid de la médaille sur ma peau. Et chaque jour ma mission avance. Chaque jour, je suis à mon poste, capitaine Rosalie, au fond de la classe, en embuscade sous les manteaux. Je regarde les inscriptions sur le tableau noir comme si c'était un plan d ebatille. J'essaie de me souvenir de tout. Je recopie des petites choses dans les dernières pages de mon cahier. Personne ne s'occupe de moi. LEs grands m'ont oubliée. Je suis devenue un manteau gris accroché au milieu des autres. Il n'y a que le maître qui se souvient parfois de moi. Et Edgar, le cancre, mon lieutenant, qui me jette parfois des regards curieux. Je sens qu'il attend son heure" (p. 22-23)

Certes les mots sont simples et le style est très accessible mais il se dégage de ce texte une grande émotion qui fait passer un message profond sur la lecture qu'on ne peut qu'aimer. L'auteur a su entrelacer plusieurs thématiques dans cet ouvrage joliment illustré et émouvant. Après Tobie Lolness, Céleste ma planète, T. de Fombelle signe encore un très bel ouvrage didactique et touchant.

Fombelle T., Capitaine Rosalie, Illustrations Isabelle Arsenault, Gallimard, 64 p.

Site d'Isabelle Arsenault

Sur le web : Abescat Michel, "Livre pour enfant : Capitaine Rosalie, l'hiver 1917 par Timothée de Fombelle", Télérama, mis en ligne le 7 novembre 2018. URL : https://www.telerama.fr/enfants/livre-pour-enfant-capitaine-rosalie,-lhiver-1917-par-timothee-de-fombelle,n5884723.php

Posté par maggie 76 à 00:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 décembre 2020

Swap hivernal : ISSN 2607-0006

Je remercie Missycornish pour sa chaleureuse idée de faire un swap en cette période polaire ! Elle a déjà publié un billet sur l'envoi de mon petit colis ici. Voici maintenant le moment de découvrir les jolis cadeaux qu'elle m'a envoyés. Chaque paquet était accompagné d'un mignon petit mot reproduit sous les photos :

colis 1

colis 2

colis 3

Les dames de la côte : "Parce que si tu es cinéphile, tu devras aimer cette super saga. J'ai pleuré, ri et adoré"

Wicked : " Pour conserver une petite touche halloweeniene... Je ne l'ai pas encore lu mais il reste difficile à trouver"

Couleur de peau : Miel : "Pour ta collection de films coréens. J'espère que tu ne l'as pas déjà :-)

colis 5

" Pour tes lectures gourmandes, il y aussi une petite surprise confectionnée par ma mère"

"Pour savourer durant les après-midis cocooning:-)

"Pour se mettre dans l'ambiance de Noël. J'adore cette odeur, quand ma maison est propre, je termine toujours le ménage avec cette odeur"

Merci Missycornish pour tous ces cadeaux enchanteurs

Posté par maggie 76 à 13:48 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


09 décembre 2020

c'est le premier, je balance tout (novembre 2020) : ISSN 2607-0006

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-marine

Logo d'allez-vous faire lire

LES CHRONIQUES VENUES D'AILLEURS

sabrina14

sabrina8

chilling-adventures-of-sabrina-midwinters-tale

Avez-vous commencé à décorer votre intérieur ? Dans L'épisode "Un conte de Noël" des Nouvelles aventures de Sabrina ( saison 1, La tante Hilda propose de griller des chataignes, de faire du cidre maison tout en regardant des films de Noël. Et vous qu'allez-vous faire ? En parlant de films, avec Missycornish, nous avons prévu de parler d'incontournables films le 30 décembre, pour notre soirée pop-corn # 3 .

 J'ai reçu aussi un magnifique colis de Missycornish pour le swap de Noël, que je vous présenterai dimanche 13 décembre.

LES FILMS

LES LIVRES

Avec ce mois hivernal, on continue nos lectures balzaciennes : on a lu Une femme abandonnée et le mois prochain ( le 27 décembre), on lira La vieille fille de Balzac avec Rachel car elle lit aussi La comédie humaine mais dans l'ordre... et tous ceux qui veulent nous accompagner. Voici mes dernières lectures chroniquées : La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Buzzati, Les cahiers d'Esther de Riad Sattouf, La voie du tablier de Oono et Quai de Ouistreham de Florence Aubenas

124141504_o124258349_o513OslZH6hL

buzattiLes-Cahiers-d-Esther-tome-5-Histoires-de-mes-14-ans

MES ACHATS

Et voici mes derniers achats : La vieille fille de balzac pour la LC, Le magicien d'Oz en manga, Filles de la mer de Mary Lynn Bradt pour le challenge coréen et deux tomes de la série Mortelle Adèle de Tan. Belles lectures à vous !

9782373490794-001-TCVT_La-Vieille-Fille_6075419Ccxupd-L

mortelle adèle 171QFFiITD6L

Posté par maggie 76 à 21:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

29 novembre 2020

La femme abandonnée de Balzac : ISSN 2607-0006

 

513OslZH6hL

"La femme abandonnée", nouvelle balzacienne, prend place dans "Les scènes de la vie de province". Comme dans Le cabinet des antiques, Balzac se plaît à caricaturer les familles nobles de provinces qualifiées de "fossiles" (p. 35) sans épargner les bourgeoises qui "croient être parées quand elles sont affublées d'un châle et d'un bonnet" (p. 37).

A côté de ces "pétrifications", apparaît Gaston de Nueil qui s'éprend d'une femme retirée, qui a quitté son mari : Mme de Beauséant. " Nous ne pouvions pas admettre ici une femme séparée de son mari",  déclare-t-on dans la petite ville où vit la vicomtesse de Beauséant. L'amour de Gaston résistera-t-il à un mariage convenu lui apportant une bonne rente et une belle position ?

Balzac dépeint évidemment les moeurs de son époque mais brosse aussi un portrait de femme peu conventionnelle, qui transgresse les liens du mariage. Elle cède aux avances de Gaston mais a-t-elle eu raison ? Sous la Monarchie de Juillet, dominée par l'argent, la passion peut-elle encore exister ? Sans avoir l'ampleur d'un roman comme La Cousine Bette, avec La femme abandonnée, Balzac ajoute une nouvelle figure marquante à sa Comédie humaine.

Balzac, La femme abandonnée, Le livre de poche, 125 p.

LC avec Claudia, Céline. et Miriam. Prochaine LC : La vieille fille pour le 27.12 avec Rachel.

***************************************************

La comédie humaine :

1. Scène de la vie de province: "La femme abandonnée", " Pierrette", Le curé de Tours, Ursule Mirouet, Eugénie Grandet, Le cabinet des antiques,

2. Scène de la vie parisienne :La cousine Bette, Ferragus, La maison Nucingen, "Pierre Grassou", La fille aux yeux d'or, La duchesse de Langeais

3. Etude philosophique : Maître Cornélius, Un drame au bord de la mer, Fascino cane, Louis Lambert, Melmoth réconcilié, La peau de chagrin, L'auberge rouge, L'élixir de longue vie.

4. Scène de la vie privée : Un début dans la vie, La vendetta, Une double famille, "Le bal de Sceaux", Mémoires de deux jeunes mariées, Le père Goriot, La bourse, Le colonel Chabert, Gobseck

5. Scène de la vie de campagne : Le lys dans la vallée

Posté par maggie 76 à 17:58 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2020

soirée pop-corn super-héros # 2 : ISSN 2607-0006

 

Qu'est-ce qu'un héros ? L'exposition virtuelle de la BNF ("Le modèle héroïque" ou "Héros") propose plusieurs héros et super-héros réels, historiques, virtuels, contemporains, littéraires tels que Hercule,  Superman ou Lara Croft. Ils se distinguent tous par leur générosité, leur force de caractère, leur courage, leur altruisme, leur défense de valeurs positives... Ce sont des modèles par leur écrasante supériorité ! Ils mènent des travaux éclatants, des combats épiques. Ces êtres exceptionnels sont un reflet des mentalités de la société.

003126117b

Héros, site de la BNF

D'abord apparus dans les Comics, les super-héros envahissent nos écrans à travers le Marvel cinématic universe ou le DCU. Les films Marvel formatés contiennent des nombreuses scènes d'action, des héros positifs et de l'humour. On pense par exemple, à Thor. Pour essayer de gagner un plus large public, on a fait appel à des réalisateurs connus qui réussissent plus ou moins à rajouter une plus-value.

Mais pour se démarquer véritablement, les réalisateurs font échos aux problèmes de la société. On voit donc arriver un film avec un casting entièrement composé d'afro-américains (Black panther, en 2018), ou prenant comme héroïne une femme (Wonder woman en 2017 ou Captain Marvel en 2019)...

Mais cela ne suffit pas. Maintenant, les antoganistes ont aussi leur film ( Jocker en 2019). Les réalisateurs tentent de donner une tonalité plus sombre comme dans Les nouveaux mutants de Josh Boone, ou les remet en cause notamment dans Watchmens (2009) de Zack Snyder ou The boys de E Krypke (2020), ou du moins questionnés dans Origines secrètes de David Galind Galindo ou Incassable de Shyamalan...

Qui sont ces super-héros contemporains ?

demon bear J. Boone a voulu faire un film de supers-héros destiné à un public d'adolescents en les mettant en scène et en jouant la carte de l'horreur. Inspiré d'un comic The Demon bear, Les nouveaux mutants développent l'histoire de 5 jeunes enfermés dans un centre de recherches scientifiques. Quelles sont les peurs de ces ados ? Comment vont-ils s'échapper de ce lieu ?

L'aspect horrifique n'est pas particulièrement remarquable et les problématiques liées à l'adolescence sont plutôt intéressantes mais traitées de manière répétitive. On dirait une juxtaposition de chacune des peurs des personnages. Même si ce n'est pas un mauvais film, ce spin-off de l'univers des X-mens peinent à intéresser avec des sujets peu approfondis...

J. Boone, Les nouveaux mutants, 2020, 1h39, avec Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Charlie Heaton

 

 Le ternissement et le questionnement sur les supers-héros culminent dans The Boys. Prenant le contre-pied des héros marvéliens, le réalisateur de cette série n'hésite pas à montrer sept super-antihéros : à travers la vie d'Annie, la nouvelle recrue de Vought International, plus préoccupée par l'argent que l'altruisme, c'est tout l'héroïsme qui est remis en cause. Cette organisation repose sur pouvoir et la corruption : son but est d'intégrer l'armée grâce à Homelander et ses anti-héros. 

Face aux Boys, Hughie et ses comparses, tente de les traquer et les tuer depuis que A-train, un des sept, a involontairement tué sa petite amie. 

C'est extrêmement violent et pas du tout familial comme un Marvel mais cette série brasse de nombreux problèmes sociétaux comme les agressions sexuelles, la surmédiatisation des héros, le danger de la drogue... Un triste reflet de notre société mais sur un rythme trépidant et avec un certain humour... noir comme ses héros...

The Boys, saison 1 ( 8 épisodes de 55 minutes), série créée par Eric Kripke avec Karl Urban, Jack Quaid, Tomer Kapon, Anthony Starr, Erin Moriarty, Dominique McElligott, Jessie Usher, Chace Crawford

 

 

 

 

 

 

 

soiree-pop-corn-chez-missycornish-et-maggie-

 

 

 

 

Billet de MissyCornish

Participation aux soirée pop-corn organisées avec Missycornish

Posté par maggie 76 à 21:35 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2020

La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Dino Buzzati : ISSN 2607-0006

61akuu207FL

http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Folio-Junior-Textes-classiques/La-fameuse-invasion-de-la-Sicile-par-les-ours

 Dans cette édition extrêmement complète, une biographie nous indique que Buzzati a été journaliste mais aussi peintre et dessinateur. C'est pourquoi le conte de La fameuse invasion de Sicile par les ours - mais ce terme générique n'est pas entièrement satisfaisant - est accompagné des dessins de l'auteur. La genèse nous est même exposée : à la demande de ses nièces, il aurait dessiné par hasard une montagne avec des ours qui combattent des soldats et il aurait décidé de les réemployer lorsque le Corriere della sera lui demande un texte destiné à un jeune public.

sanglier 001

Illustration 1 : La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Buzzati © gallimard-jeunesse

Mais de quelle invasion parle l'auteur ? Et comment résumer un texte écrit alternativement en prose et en vers, comme un récit épique ? Il suffit de savoir que Tonin a été enlevé par les humains et que son père Léonce, le roi des ours, devra affronter les hommes pour le retrouver un jour. Regardez surtout comment Buzatti arrive à nous faire tomber complètement sous le charme de cette histoire, avec de l'humour. Dès le chapitre 2, il nous demande d'observer le dessin du combat précédent où on y distingue le Professeur De Ambrosiis. Il déplore aussi avec humour "qu'il n'y a pas de rime en osiis" (p. 31). Et quelle fantaisie ! Des sangliers attaquent les ours, qu'à cela ne tienne, le nécromant Ambrosiis - toujours lui - les métamorphose en sangliers volants ! ( illustration 1). Quant aux fantômes, ils sont soumis à des lois farfelus et le coquemitaine est le plus drôle que vous n'ayez jamais vu ! Voyez sa tête sur l'illustration 2 ! Vous avez envie de voir de l'action : n'ayez crainte, les péripéties sont nombreuses. Regardez le monstre qui surgit de la mer ( illustration 3), sans compter les traîtres de mélodrame et des enchantements !

Comme l'auteur du Désert des Tartares sait s'attacher son petit - et grand - lecteur ! Le narrateur ne cesse de s'adresser à nous et de créer une attente  : " Petits enfants, au prochain épisode, vous verrez le mystère du bois des Rhizopodes" (p. 103). Une fois les ours victorieux des hommes, ils cohabitent pour un temps. Mais lorsque de mystérieux problèmes surgissent, apparaît un "ours détective" pour aider le roi à résoudre les problèmes de son royaume. Ne croyez pas que le narrateur extravague à souhait, il a ajouté un joli discours sur la nature : "retournez dans vos montagnes", sont les derniers mots du roi Léonce (p. 140). Découvrez vite ce conte fantastique et fantaisiste merveilleusement illustré par Buzzati !

Buzzati Dino, La fameuse invasion des ours en Sicile, folio junior, Espagne, mai 2019.

croquemintaine 2 001

Illustration 2 : La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Buzzati © gallimard-jeunesse

monstre 3 001

Illustration 3 : La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Buzzati© gallimard-jeunesse

Posté par maggie 76 à 16:03 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

15 novembre 2020

Le quai de Ouistreham, reportage, de Florence Aubenas : ISSN 2607-0006

71k3Odrq4pL

 Au XIXeme siècle, les reportages de Nellie Bly marque la naissance du journalisme dit "infiltré" et préfigure les luttes pour l'émancipation des droits des femmes. Dans deux articles " Dans La peau d'une domestique" et "Nellie Bly, esclave moderne", elle décrit comment les femmes sont exploitées dans des emplois sous-payés en cherchant du travail sans qualification.

Dans la lignée de cette femme d'exception, Florence Aubenas qui travaille actuellement comme journaliste pour Le Monde, décide de louer une chambre et de chercher du travail à pôle emploi à Caen pour répondre à une question : qu'est-ce que "la crise" qui est dans toutes les bouches. Pendant 6 mois, elle s'inscrit au chômage et déclare n'avoir comme seul diplôme que le baccalauréat. Assez rapidement, elle va trouver des emplois de femmes de ménages. Quelques heures par-ci, quelques heures par-là. La journaliste mène son reportage en croquant des portraits pris sur le vif, en évitant tout sentimentalisme ou commentaire.

Au début, le ton paraît moqueur ou condescendant mais assez rapidement, elle se contente de noter les heures effectuées, de dresser des portraits, de dérouler les actions de ses journées. Les paroles sont rapportées entre guillemets, les actions racontées sans effusion. A de rares moments, elle se permet de donner son ressenti mais nulle besoin de beaucoup développer ses sentiments : les faits sont suffisants pour comprendre la dénonciation de la précarité qui touche notamment les femmes, du mépris dont elles font l'objet, de la dureté des conditions de travail : " Je reconduis Marilou en voiture, pour fêter notre nouvel attelage. Elle a déjà deux boulots, dans le ménage, en CDD, et elle précise : " "Bien sûr"" (p. 82) et " Je rentre de mon remplacement du matin. Il est 8 heures, il traîne dans le ciel un reste de nuit. Il me semble avoir déjà une journée dans les jambes, alors que je n'ai travaillé que deux heures. Je me suis mise à calculer mes heures de travail. Je reviens du ferry à 23h30, je me lève à 4h30, pour le premier ménage. Dormir est devenu une obsession" (p. 173).

L'administration n'est pas épargnée : les rouages de pôle emploi sont décrits, soulignant toutes les absurdités de ce système. Sur un rythme vif, au présent, et avec de nombreux dialogues, elle témoigne du quotidien pénible des précaires, au plus près de la réalité. Un reportage à découvrir.

Aubenas Florence, Le quai de Ouistreham, reportage, Point, France, septembre 2011, 238 p.

Posté par maggie 76 à 09:31 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,