06 juin 2017

Tandis que j'agonise de Faulkner/ Mud, sur les rives du Mississippi, de Nichols

  Voyez le Mississippi, au sud des Etats-Unis, c'est là que se déroulent les romans de Faulkner comme Le bruit et la fureur ou Tandis que j'agonise.  L'écrivain Ellen Glaqglow a forgé, en 1936, le terme de Southern Gothic pour qualifier les écrits de Faulkner, en référence au roman anglais noir. Mais quel est le rapport entre ces deux genres de littérature qui paraissent aussi éloignés ? Le southern gothic désigne moins le fantastique que les peurs et les superstitions d'un sud pauvre et décadent, d'une ruralité... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 19:19 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

23 septembre 2016

Robin Hobb, Retour au pays

Le mythe de l'Atlantide relate la destruction d'une cité technologiquement avancée : il transparaît dans de nombreux films, comme Le chateau dans le ciel, ou des récits comme Retour au pays de Robin Hobb. Si vous n'avez pas lu ses cycles cultes de fantasy comme L'assassin royal et Les aventuriers de la mer, ne renoncez pas à lire Retour au pays qui en est le prélude. Une femme noble, artiste, est obligée de suivre en exil son mari avec d'autres conspirateurs. Le voyage s'avère mouvementé étant donné que Dame Carillon de Rochecarre... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 17:25 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
09 septembre 2016

Harry Harrison, Soleil vert

Peut-être faites-vous le tri de vos ordures ménagères. Peut-être êtes-vous sensible à la déforestation galopante. Peut-être prenez-vous les transports en commun. etc... L'écologie est l'une des préoccupations de Soleil vert d' Harry Harrison : dès le prologue, l'auteur rappelle que les Etats-Unis consomme 50 % des matières premières. Dans un futur dystopique, situé en 1999, New York surpeuplé voit sa population qui ne cesse de croire et de survivre dans une ville dévastée où les logements sont insuffisants, où la pénurie d'eau et... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 21:55 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
05 mai 2016

La physique des catastrophes, Pessl

C'est en ayant lu l'avis très attrayant et pertinent de Lilly - on pense effectivement au Maître des illusions et à lire son prochain roman, intitulé, Intérieur nuit -  que j'ai eu envie d'ouvrir La physique des catastrophes de Marisha Pessl. On a l'impression d'entrer dans un campus novel en découvrant l'histoire de Bleue Van Meer. Celle-ci a perdu sa mère alors qu'elle n'était qu'une enfant et son père, un enseignant chercheur, va d'université en université, enseigner les sciences politiques. Enfant précoce, Bleue a des... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 11:47 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
13 juin 2015

La dernière fugitive, Tracy Chevalier

Etats-Unis, 1850, T. Chevalier, La dernière fugitive, p. 11   * La jeune fille à la perle, T. Chevalier ** Prodigieuses créatures, T. ChevalierPartage de lecture, Nourritures en tout genre ont aimé ce roman, mais Lilly l'a moins apprécié. Participation au mois anglais de Titine, Cryssilda et Lou. Merci Folio et Anna pour ce partenariat.
Posté par maggie 76 à 22:18 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
27 mai 2015

Donna Tartt, Le chardonneret

Donna Tartt, Le maître des illusions.
Posté par maggie 76 à 23:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

15 mai 2015

D. Tartt, Le maître des illusions

Lecture commune avec Titine et Shelbylee. Et Miss Léo ! billet d'Agnès qui a été déçue...
Posté par maggie 76 à 07:39 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
03 mars 2015

Fille noire, fille blanche Oates

Posté par maggie 76 à 21:44 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
20 novembre 2013

Le jardin blanc de Stéphanie Baron

  Figure fascinante, autant par sa vie que par son oeuvre du groupe de Bloomsbury, W. Woolf inspire encore de nombreux auteurs. Malheureusement, cela donne parfois de bien mauvaises idées aux auteurs : S. baron imagine que W. Woolf ne serait pas morte le 28 mars 1941, noyée, mais aurait survécu un mois supplémentaire et aurait peut-être été tuée... Cette idée saugrenue permet ainsi à la romancière de développer une intrigue très plaisante où se mêle - à une intrigue amoureuse entre le personnage principal Jo Bellamy et Peter,... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 09:09 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 novembre 2013

Au lieu-dit de Noir-Etang... Thomas H. Cook.

   "La vie ne vaut d'être vécue qu'au bord de la folie" :  Fils du directeur de la Chatham scool, Henry est un enfant solitaire, tourmenté, qui découvre avec l'arrivée de son professeur de dessin, Miss channing - d'une Afrique qui paraît qui lointaine de la Nouvelle Angleterre- une nouvelle vision de la vie : " Nulle règle pour régler la vie". Son père , Arthur Griswald lui apparait comme le modèle de l'ennui et d'un conformisme morne qu'il rejette au profit de visions de liberté. Au fil d'une histoire prolectique -... [Lire la suite]
Posté par maggie 76 à 11:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]