07 juillet 2014

Au mois de juillet 2014... ISSN 2607-0006

 Voilà un mois très romanesquement anglais qui se termine... Le mois m'a paru très court et mon bilan sera bref : Darwin de Mouret, La maison aux miroirs de Connoly, et Comme il vous plaira de Shakespeare. Crissylda propose un récapitulatif ici,Titine revient sur ce mois bien trépidant ici, Lou fait le bilan là : le billet récap 2014. Parmi cette faramineuse liste, je retiendrai les romans de Mary Hooper comme Velvet dont parle Alice, The disgrace of Katy Grey sur le site de Miss léo,ou Waterloo necropolis, chroniqué par Lili, Le livre des snob de Tackeray que présente L'irrégulière, mais aussi toujours sur le nobisme : suis-je snob de V. Woolf ( chez Margotte). Et on ne saurait parler de mois anglais sans Dickens, donc j'espère pouvoir lire bientôt le Mystère d'Edwin Drood chroniqué par Shelbylee.

Memoires-dHadrien-suivi-de-carnets-de-notes-de-Memoires-dHadrien

Mais comme un nouveau mois s'annonce, je vous fait part des lectures communes prévues avec claudia. N'hésitez pas à nous rejoindre :

- 15/07 : La locandiera, Goldoni, avec Claudia et Margotte

- 7/ 08 : Le Lysistrata, Aristophane avec Océane, Claudia et Margotte

- 11/08 : Cinna, Corneille avec Océane, Claudia et Margotte

- 23/08 : Eneas :

- 10/09 : Les mémoires d'Hadrien, Yourcenar, avec AlisonOcéane, Claudia et Margotte

- 30/ 09 : De la servitude volontaire ou contr'un, La Boétie avec Océane PralineClaudia et Margotte

dieu-de-new-york-lyndsay-faye-poche

Quelques achats sont venus grossir ma PAL titanesque... Merci Shebylee pour Le dieu de new York !
 J'ai aussi acheté Le gendarme est sans pitié de Courteline, La cagnote de Labiche, Le docteur Thorne de Trollope, Les pensées de Marc Aurèle, Grandeur et décadence de Rome, de Marcel Le Glay, La philosophie antique, de Dumont. Bonnes lectures estivales !

Posté par maggie 76 à 18:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]


31 mai 2014

Au mois de juin 2014... : ISSN 2607-0006

Que s'est-il passé au mois de mai ? Grâce à Eva, j'ai repéré cette exposition au musée des arts décoratifs sur Dries von noten, un styliste belge.... Titine, quant à elle, a vu Robert Adam au jeu de paume, Adam, un photographe américain qui saisit les vastes étendues de l'Ouest américain tout en montrant l'évolution de ces contrées au contact des hommes. Autre belle exposition, Il était une fois l'Orient Express est détaillée par Dasola.

En avance sur le mois anglais, Agnes a lu Bienvenue au club de Coe et la maison du sommeil. Quant à Keisha, elle a lu le dernier Coe, Expo 85. Je souhaite lire Les mémoires d'Adrien : Niki en parle ici. Luocine a lu le manoir de Tyneford de N. Solomons qui me tente fort.

96569897_o

Pour celles qui ne l'aurait pas marqué d'une pierre blanche, c'est le retour du mois anglais : j'ai commencé la lecture de La foire aux vanités, tout en craignant de ne pas finir à temps..., et une LC est prévue le 11/06 avec Claudia : Comme il vous plaira de Shakespeare. Vous pouvez vous joindre à nous ! D'autres LC sont prévues que vous pouvez consulter sur les sites des organisatrices : Titine, Crissylda et Lou.

 

Inglourious Basterds Official Trailer #1 - Brad Pitt Movie (2009) HD

Rapidement, j'évoquerai deux films de Tarantino, qui sait déjouer les codes et les genres cinématographiques. Dans Inglorious Bastards, il renouvelle, sur un rythme trépidant, les films de guerre alliant savamment humour, actions avec les " bastards" qui luttent contre les nazis, rencontrent une espionne allemande... Une deuxième intrigue plus sentimentale s'insère dans cette trame, avec l'histoire de Shosanna dont la famille a été exterminée par des nazis et qui mène une vengeance toute personnelle, le tout sur un rythme explosif.

Tarantino a vraiment l'art de traiter de thèmes sérieux tout y mêlant de l'action et de l'humour. Dans Django unchained, sur fond de musique entrainante, on suit la trajectoire spectaculaire d'un esclave nommé Django : ce dernier est devenu un homme libre grâce à un chasseur de prime, Schultz. Il recherche sa femme qui est esclave de l'abominable Calvin Candie.  On y découvre un di Caprio plein d'une rare cruauté. L'humour - notamment une scène inoubliable où Django apparaît vêtu d'un costume très théâtral - n'enlève rien à la dénonciation de la traite des noirs, montrée à travers des images parfois insoutenables. Tarantino revisite d'une excellente manière le genre du Western...

Inglorious Bastards, Tarantino  avec Brad Pitt, Mélanie Laurent, 2009.

Django unchained, 2013, Tarantino, Jamie Foxx, di Caprio.

41g-aq1F8yL

Mes derniers achats : Jack Rosemblum rêve en anglais et Le manoir de Tyneford ! Merci Soie pour le deuxième opus des aventures de Nigel Barnes, Depuis le temps de nos pères. J'ai aussi acheté La maison des miroirs de Connolly, L'équipage de kessel, L'auberge rouge de Balzac et Escadrille 80 de Roald Dhal.... Bonnes lectures à tous et bon mois anglais !

Posté par maggie 76 à 20:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

04 avril 2014

Au mois d'avril 2014 : ISSN 2607-0006

334113_vincent-van-gogh-antonin-artaud-le-suicide-de-la-societe_retaille

Van Gogh/Artaud, Le suicidé de la société : Voici une exposition au Musée d'Orsay qu'il faut aller voir. Niki en parle ici.

A ne pas rater, non plus, ce roman de Solomons qui a plu aussi bien à Soie ( Jack Rosenblum rêve en anglais), qu'à Keisha, qui parle d'intégration et d'une évocation rêvée de l'Angleterre et dont je retiens une belle citation : " Nous ne devons pas être des coquelicots dans un champ de blé". Autre roman parlant de l'Angleterre mais sur un aspect bien plus sombre, c'est Harriet de E. Jenkins lu par Lou et Titine. Je signale que notre Sherlock Holmes favori reprend du service - diffusion du cercueil vide actuellement - et que deux "making off" ( "Sherlock Holmes : l'héritage" et "Sherlock Holmes : l'enquête") permettent de connaître les sources, coulisses et secrets de tournage sur France 4. Quant à Luocine, avec un doux parfum de scandale, elle s'est intéressée à la presse à scandale anglaise.

ida_fr-2

Avec la commération de la première Guerre Mondiale, de nombreux films et livres parlent de cette période mais aussi de la seconde Guerre Mondiale : Luocine évoque le film Ida de Pawel Pawlikowski, et lu Kinderzimmer de Valentine Goby, Hanns et Rudolf de Thomas Harding, Lilly et Aaliz ont lu Après de Remarque, Keisha a aimé la correspondance de Romain Rolland et Sweig, et Dasola nous parle du film Diplomatie de V. Shlöndorff.

code-rebecca1

Malgré des déluges d'éloges, j'ai abandonné Le mystère Sherlock de J. M. Erre dont le comique de répétition est assez excessif et pesant. En revanche, le roman policier Le code 1879 de Dan Waddell présente une intrigue terriblement efficace : les recherches policières sont menées par un enquêteur peu commun, un généalogiste, et le lien entre meurtre et société victorienne est bien tissé. ( Lu par Val, Lou, Titine, Shelbylee, Miss Léo, Soie...).

Sont venus rejoindre ma PAL, La marque de Windfield de Ken Follet - merci soie  - et le code Rebecca de Ken Follet, Le grand cahier de Kristoff, HHHH de Laurent Binet, Dans le jardin de la bête d'Erick Larson, L'origine du mal de Humbert, Le problème Spinoza et Nietzsche a pleuré de Yalom, Shakespeare notre contemporain de J. Kott. Bonne lecture !

Posté par maggie 76 à 23:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

28 février 2014

Au mois de février 2014 : G. Doré, " l'imaginaire au pouvoir" : ISSN 2607-0006

Affiche

Que s'est-il passé en Février ? Titine évoque quelques films vus en février comme le vent se lève de Miyazaki ou Minuscule dont parle aussi Dasola ici (Minuscule). Dasola a aussi fait un billet sur 12 years a slave et YSL.

Envie de polars ? Vous pourrez découvrir cet auteur, K. Bruen et Dasola nous présente le dernier Indridason, intitulé le duel, ou opération Stweet Tooth de Ian Mc ewan qu'a aussi aimé Keisha ( d'autres liens sur son site). Keisha m'a d'ailleurs donné très envie de lire De l'art de mal s'habiller sans le savoir de M. Baugé qui va bientôt sortir en poche (avril). Shelbylee nous conseille Depuis le temps de nos pères de Dan Waddell. En revanche, ne lisez pas le dernier E. George : voici une critique très drôle de Shelbylee ! Si la littérature japonaise est peu à l'honneur sur ce blog, vous pourrez retrouver le billet de Lilly sur un roman d'Ishiguro, Un artiste dans un monde flottant, qui semble fascinant.

Vous ne savez pas quel défi vous donner cette année ? vous pouvez lire la liste des 10 challenges choisis par cléanthe, ce qui est déjà pas mal ! Shelbylee s'est inscrite au challenge de la seconde guerre Mondiale, elle en parle ici et pour la première Guerre Mondiale, il existe aussi un challenge présenté par Soie. Quel bonheur d'apprendre que le challenge V. woolf, chez Lou,  devient permanent et que le challenge British Mysteries repart pour une deuxième édition !

Et n'oubliez pas d'aller jeter un oeil sur l'exposition Brassai dont parle Titine. Un documentaire " la photo surréaliste" de Luciano Rigolini pose les principes de l'esthétique surréaliste en évoquant les productions de Man Ray, Brassaï, Dora Maar... ( 52 min arte). Arte met aussi à l'honneur d'Henri Cartier Bresson avec le documentaire de P. Assouline ( " Le siècle de Cartier Bresson" 2012, 53 min). Quant à Niki, elle nous parle d'un peintre préraphaélite peu connu, Evelyn de Morgan. Si vous aimez G. Doré, un documentaire sur arte accompagne l'expo du musée d'Orsay : on peut ainsi découvrir des aspects moins connus de la carrière de G. Doré, notamment ses tableaux et ses caricatures ( Documentaire de P. Bouchénic, 2013, 52 min).

Et s'est ajouté à ma PAL, Le mystère Sherlock de J.M. Erre, Eichmann à Jerusalem de H. Arendt, L'encyclopédie de la Grande Guerre ( tome II) sous la direction de Rouzeau et Becker. Bon mois de mars et bonne lecture!

Posté par maggie 76 à 19:07 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

05 janvier 2014

Au mois de janvier 2014... : ISSN 2607-0006

C'est l'heure des bilans ! Vous avez pu lire les bilans des challenges chez Titine, les coups de coeur de Lilly et de Romanza, la liste de meilleurs films et livres de Dasola, "les belles rencontres littéraires" de Cléante, ... Quels sont Mes cinq meilleurs livres de l'année  (qui n'ont d'ailleurs pas été chroniqués) ? Le Rouge et le Noir de Stendhal et ses chroniques italiennes, lu et relu, La dame en blanc de Wilkie Collins,  mensonge romantique et vérité romanesque de Girard ( un essai fascinant abordant la folie livresque de Don Quichotte, Bovary, Julien Sorel...) et  Whodehouse que je suis en train de lire.

 Voici quelques films et séries dont je n'ai pas parlé mais qui m'ont passionnée cette année :

Top of the Lake - Bande-annonce - ARTE

 ♥ Top of the lake : Beaucoup de critiques ont rapproché cette mini-série de l'esthétique de Lynch et avec raison. Les plans d'ensemble montrant de grandes étendues naturelles, sauvages de la Nouvelle Zélande et l'histoire pleine de violence créent une atmosphère étrange, contrastée. Une policière fragile, Robin Griffin revient sur les lieux de son enfance, lieux cauchemardesques où les moeurs ne semblent pas avoir évolué. Elle est confrontée aux problèmes de drogue - et à un caïd local incarné par  le terrifiant Matt Mitcham -, aux violences sexuelles... Lorsque Tui, une jeune adolescente enceinte disparaît, elle mène avec ténacité une enquête qui va la mener aux confins de contrées sublimes et dans un monde de brutalité humaine. On retrouve bien là l'esthétique si singulière de Jane Campion.

Réalisé par Jane Campion, 2013, avec Elizabeth Moss, Holly Hunter, Peter Mullan...

ENQUETES CODÉES S1 bande annonce

Enquêtes codées : 4 jeunes femmes ayant travaillé pendant la guerre à Bletchley Park, dans le centre de cryptage de l'Angleterre, reprennent une vie normale dans les années 1950. Pour les unes, c'est le retour au travail, pour les autres, la vie de mère au foyer.  Susan Gray, douée d'une logique peu commune se rend compte des erreurs de la police au sujet d'une série de meurtres. Elle décide d'intervenir dans cette affaire après s'être souvenue des paroles d'une de ses anciennes copines : " ne sois jamais banale". Et ces quatre femmes ne le sont pas : bravant leur famille, la police, elles vont mener une enquête sur les traces d'un tueur en série. Ce qui apparaît d'abord comme une simple série policière supplémentaire est en réalité intéressante par l'arrière-plan historique même ténue, l'Angleterre de l'après-guerre, et la personnalité des quatre protagonistes.  J'attends la suite de leurs aventures avec impatience.                                                                                        

Bande Annonce Game of Thrones, Le Trône de Fer - Saison 1 [HD]

 ♥ Games of thrones : a priori cette série m'a paru très racoleuse en rassemblant les ingrédients très convenus - qu'on trouvait déjà dans Les Borgia - comme le sexe, la violence et de l'action. Cependant peut à peu, on est curieux de savoir ce que devient la famille Stark, notamment le sort de ses filles, dont l'une Sansa est des plus décidées à jouer un rôle important sans se contenter du mariage, contrairement à sa soeur Arya. Pendant ce temps, des créatures maléfiques s'approchent des portes du royaume des sept couronnes alors qu'une guerre civile va bientôt opposer Daenerys, fille du roi fou tué, et les Lannister. Sans temps mort mais avec beaucoup de sang, D. Benioff et D.B. Weiss développent un monde d'héroic fantasy très bien réalisé et finalement assez prenant...

MOTHER de Bong Joon-ho - Film-annonce

 ♥ Mother : Une jeune fille est trouvée morte et très vite les preuves se portent sur  Do-Joon, un homme de 28 ans se comportant comme s'il en avait 12. Sa mère enquête en croyant fermement à l'innocence de son fils en dépit du bon sens. On retrouve le même type de comique que dans The host, notamment à travers le personnage de Do-Joon, mais c'est surtout le portrait d'une mère qui nous est dressé, un portrait ambivalent et touchant. Mother est un film comique mais aussi dérangeant. C'est encore un très bon film de Bon Joon Ho dont Dasola chronique le dernier film ici.

Réalisé par Bon Joon Ho, 2009

Je remercie aussi les filles pour leurs cadeaux. Merci Niki pour Le secret derrière la porte, Shelbylee pour les Wodehouse; Lou, pour Corps et âme de Conroy et le joli miroir de poche et merci Martine pour les tasses et la boîte à gâteau !

SDC15725

"Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais" disait O. Wilde. Alors, je vous souhaite une folle année 2014 et mes meilleurs voeux de lectures

Posté par maggie 76 à 12:18 - - Commentaires [20] - Permalien [#]


18 septembre 2013

Au mois de septembre 2013... " La recherche du romanesque et le mépris du simple" ( Dumas, Pauline) : ISSN 2607-0006

Après une pause estivale, voici le retour des billets mensuels où je vous parlerai, pour cette fois-ci, de... challenges. Tout d'abord, je voulais vous signaler que le challenge Shakespeare continue pour une durée indéterminée chez Claudia mais sans moi. Mon départ est dû, non à mon désamour de Shakespeare, mais depuis le début du challenge, l'organisation titanesque que demande un challenge permanent est complètement gérée par Claudia qui postera un billet récapitulatif bientôt.

lady-hunt2

Allez-vous participer à l'opération d'envergure de priceminister pour la rentrée littéraire ? Avez-vous déjà choisi un roman ? Pour ma part, je lirai Lady Hunt, de Frappat...

i-love-london-logo11

Et le challenge I love London ? Comme nous n'avions pas terminé nos lectures londoniennes, avec Titine, nous prolongeons d'une année le challenge ! Faites-nous part de vos visites livresques à Londres ! vous trouverez le récapitulatif de Titineet mon bilan ici.

chauve_souris_001

Je voudrais aussi signaler le challenge mythique - sixième année me semble-t-il - d' Halloween, organisé par Lou et Hilde. N'hésitez pas à vous causer des frayeurs, à baigner dans des atmosphères angoissantes... Voici d'ailleurs des timbres qui pourront orner vos courriers dans cette période horrifique ! Mais Cryssilda évoque aussi le challenge lacune ici, Purple velvet fait son propre bilan challenge et j'ajoute le challenge que signale Titine avec un magnifique logo, le challenge XIXeme... Lewrentz présente un livre très tentant, Les tribulations d'une cuisinière anglaise de Margaret Powell, alors que Lou nous fait découvrir lPauvre Miss finch de W. Collins, et Mrs Figg nous invite à voir  les impressionnistes italiens, sans oublier une liste de films noirs des années 40 par Dasola et la série BBC Little Dorit vu par Adalana. Ne ratez pas les sorties poche de Dickens intitulé Le choix d'Esther et La mystérieuse Lady Dedlock* ; bonne rentrée et bonne lecture !

* Les deux tomes de Bleak House comme le fait remarquer titine.

images9782352875314_G

 

 

Posté par maggie 76 à 10:23 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

20 mai 2013

Au mois de mai 2013 : 2607-0006

 

thumb-l-ange-du-bizarre--nouvelle-exposition-au-musee-d-orsay-6978C'est sous de favorables auspices qu'a commencé ce nouveau mois : l'exposition " l'ange du bizarre" est envoutante, mettant en scène le "romantisme noir" selon l'expression forgée par M. Praz. Titine et Niki vous permettront virtuellement de voir les divers tableaux et mouvements scénographiés. Noukette nous informe ici d'une exposition sur Signac.

Que faut-il voir, lire, faire ce mois-ci ? Voici ma petite liste rabelaisienne écrite au fil des blogs :

- Cryssilda a découvert un nouveau victorien, Richard Marsh. Shelbylee a vu l'adaptation des Grandes espérances de Dickens que j'ai hâte de voir. Gaskell continue à faire fureur avec Romanza qui a lu Les confessions de Mr Harrison, Je meurs d'envie de lire Quelle époque de Trollope lu par Titine et par Céline, Lc organisé par Adalana ( son billet ici) . Lou chronique le dernier Linda Newberry, Graveney Hall, l'auteur de Pierre et de cendre ; de même que Malice. Lilly a beaucoup aimé Le roman du mariage de Jeffrey Eugenides. Les victoriens sont même présents dans les BD lu par Malice ( Posy simmonds, Tamara Drewe) et dans Mysteries, adapté de Seule contre la loi de W. Collins. 

- Parmi les essais, j'ai repéré La marche du cavalier de G. Brissac, chez Titine,

- En ce qui concerne les romans policiers, Miss Léo a été déçue par Nature morte de la romancière canadienne Louise Penny. En revanche, Margotte fait l'éloge de Au lieu dit Noir-Etang, de Thomas H. cook. L'énigme de Flatey a beaucoup intéressé Dominique

- Dans la littérature nordique, j'aimerai lire Entre ciel et terre de J. Kalman Stefàn chroniqué par lilly.

- J'ai vu la série Real Human, diffusée par Arte, très bien problématisée par Le cabinet des curiosités. Sur nos grands écrans, Dasola nous conseille Hannah Arendt de Margarethe Trotta.

th

- Et je lis De l'amour de Stendhal et le très fascinant La dame en blanc de Wilkie Collins. Bonnes lectures et préparez-vous pour un mois de juin anglais chez Lou et Titine !

Posté par maggie 76 à 09:34 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

24 mars 2013

Au mois de mars 2013...

safe_imageMême si mon activité bloguesque se réduit à une peau de chagrin, je viens toutefois vous parler des quelques livres, films et autres nouvelles de la blogosphère que j'ai pu noter, dont une magnifique exposition à Orsay intitulée " L'ange du bizarre". Au mois de mars 2013, l'événement livresque incontournable est le bien le salon du livre. Comme Bacelone est la ville invitée, Yspaddaden a lu avec plaisir Mendoza, La ville des prodiges, mais aussi, Meutre au comité central de Manuel Basquez Montalban et bien autres romans que vous pourrez voir chroniqués sur son blog... N'y étant pas allée cette année, j'ai pu suivre les impressions de certaines blogueuses comme L'irrégulières, Lou, Romanza, George ....

Après avoir aimé Toute passion abolie  de Vita Sackeville West je me laisserai bien tenter par Au temps du roi Edouart, lu par Eiluned ou shelbylee. MissyCornish nous explique pourquoi elle n'a pas apprécié La légende de Bloodsmoor de JC Oates, en revanche elle nous conseille Littératures de Nabokov. Quant à Niki , elle nous a préparé un très beau billet sur la mode et Yve saint-Laurent.

Dans un billet intitulé "Period drama are the best", Summerday nous incite à voir trois séries dont The hour, Paradis End et Paradise. The hour qui a été intégralement diffusée sur arte est un véritable bijou esthétique sur les débuts d'une émission sur la BBC doublée d'une intrigue machiavéliquement bien ficelée autour d'espions dans le contexte de la guerre Froide ( mais rien à voir avec James Bond, c'est très subtil !). Tiens, en parlant de l’Angleterre, vous avez peut-être pu remarquer que le mois anglais était de retour chez Titine et  Lou et il y a évidemmment des LC prévues. Rendez-vous au mois de juin ! D'ailleurs étant depuis peu sous le charme de Gaskell, je suis absolument ravie de voir une vague de billets sur cette romancière dont un titre que je ne connaissais pas encore : Lady Ludlow lu par titine.

Et voici une photo des succulents et magnifiques cadeaux de ma co-organisatrice du challenge I love London : merci titine et merci Séverine pour ton cadeau ! Et bonnes lectures à tous !

SDC157171341669_gf

 

Posté par maggie 76 à 22:51 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

16 février 2013

Au mois de Février 2013...

Alex Beaupain - Pourquoi battait mon coeur - TV5Monde

Alex Beaupain - Brooklyn Bridge

J'ai l'impression d'être une revenante, après m'être absentée un petit moment, et après une grande inactivité livresque, je reviens pour vous parler des récentes découvertes sur la blogosphère qui, elle, n'a pas oublié de tourner...

 L'un des films qui me tente beaucoup est Anna Karenine de Joe Wrigth qui a plu à Eiluned; qui nous dévoile de nombreuses et belles images. Si Dasola nous conseille de voir le biopic de Hitchcock, Titine n'a pas vraiment apprécié ce film. Côté série, j'ai suivi avec intérêt la vie de Mildred Pierce : Céline et Romanza l'évoquent dans deux billets élogieux... de même que Retour à Whitechapel, qui bien que disparu des écrans ( ce qui est dommage, étant donné que les programmateurs préfèrent diffuser des navets), présentaient quelques aspects originaux pour une série policière - avec un fabuleux archiviste aux états d’âme amusants mais qui ne sert à rien ! - déjà évoqué par Lou.

Côté challenge, Céline en fait le tour dans son blabatage et je n'ai pas pu résister au challenge de British Mysteries organisé par Lou. Romanza se lance dans le challenge Myself, où nous devons choisir nos propres critères : j'ai choisi de lire les pavés de ma PAL, notamment le Ulysse de Joyce mais aussi Daniel Deronda, Guerre et paix etc....

Non, je ne travaille pas dans une librairie mais j'ai pu repérer la sortie poche des rééditions de Wharton comme les New-Yorkaises. Après Amélia Opie, Malice nous fait découvrir une biographie de l'ère victorienne écrite par David Waller. Quant à Niki, elle revient à un grand classique anglais que je rêve de lire : The mysteries of Udolpho. Le Japon est aussi à l'honneur avec La course au mouton sauvage de Murakami dont parle Miss Léo, et elle a aussi lu Un café maison, de Keigo Higashino qui est très en vogue et qui a été aussi analysé par Dasola....

J'ai beaucoup aimé le billet d'humeur du cabinet des curiosités, car j'aurai pu écrire la même chose, et paradoxalement j'adore aussi les amants de papier de Romanza : très belle idée où Romanza nous parle de ses coups de foudre pour les héros de roman ! Et pour finir en musique, Audouchoc nous fait écouter une chanson d'Alex Beaupin " les tempêtes de l'inéluctable" dont voici sa plus belle chanson " Brooklyn Brige" ....  Bon week-end à tous sans oublier mon traditionnel souhait de bonne lecture !

Posté par maggie 76 à 18:43 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

07 janvier 2013

Au mois de janvier... : ISSN 2607-0006

 image_10_001___Copie* Exposition l'impressionnisme et la mode. Figure suggérant une toilette féminine proposée par la maison C. Wilmann-Mulhouse, printemps 1881

Janvier est le mois des bonnes résolutions et des projets : je vais me passer de l'un et de l'autre. Il suffit que je prenne pour une résolution pour qu'elle soit oubliée ou pas tenue... Donc, je vais me contenter de mon petit bilan du mois et juste souligner mon engouement pour Nord et sud de Gaskell, que ce soit avec le roman ou la mini-série. Et j'ai commencé Les confessions de Mr Harrison...

Quelques belles lectures communes s'annoncent notamment chez Adalana : elle propose la lecture De Grandes espérances -  déjà lu par titine - de Middlemarch, Guerre et Paix et Quelle époque ! Quelques idées de films chez Aifelle ( Renoir), Love actually chez Lou, Ivory chez Niki, des bilans cinématographiques chez Céline, tops et flops du cinéma 2012 chez Dasola, Fleur, ... 

Je suis toujours étonnée de voir que le Vaudeville a autant de succès : Dasola est allée voir une pièce de Feydeau. Céline fait une listes des musiques de l'année, Séverine l'éloge d'un classique anglais, Adeline Mowbray d'Amelia Opie, (lu aussi par Keisha) en littérature jeunesse, Waterloo necropolis semble un livre très tentant - présenté par Shelbylee et Mrs figg - et Romanza revient en cette époque hivernale vers les contes de noël de Dickens, et vers l'indémodable (La mort dans les nuages) A. Christie. Méloe nous parle de la revue dossier des sciences et de l'homme néandertalien et voici un lien vers un documentaire Arte sur les baleiniers, bonne introduction historique pour lire Moby Dick...

Et voici quelques challenges pour finir : Lou propose de prolonger les lectures de V. Woolf, Eimelle poursuit le challenge théâtre de Bladelor et un défi spatial est proposé chez le Cabinet des curiosités... Et pour éviter que mon billet ressemble à une liste rabelaisienne, je me contente de vous signaler la sortie de Drood qui est venu rejoindre ma PAL, ainsi que Bienvenue au club de Coe grâce à Lou que je remercie et le roman Fenêtre panoramique de R. Yates et Novecento de Baricco grâce à Titine , que je remercie aussi pour le beau marque-page shakespearien et la carte postale tout droit venue du Musée d'Orsay. Merci à Dialogue pour La foire aux vanités et audiolib pour Une place à prendre ! Bonne année livresque à vous tous !

 51XADQ0J5ML9782352874416Bienvenue_au_clubdrood1novecento_pianiste_alessandro_baricco_L_115_01

image_10_001

Posté par maggie 76 à 19:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]