c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-marineLogo d'allez-vous faire lire

1) LES CHRONIQUES VENUES D'AILLEURS

Dans sa chronique culturelle ("L'exposition immersive de Klimt est-elle encore une exposition ?") sur France culture, la journaliste Mathilde Serrell s'interrogeait sur le statut de l'exposition de l'atelier des lumières sur Klimt à la base sous-marine de Bordeaux. Effectivement, une immense foule s'est déplacée pour voir de façon immersive les tableaux du peintre de la Cessession viennoise ou de Klee, projetés sur les murs et le sol. A travers des images animées, on peut découvrir les oeuvres de ces peintres tout en écoutant des musiques. Un simple divertissement culturel ? En tout cas, une manière différente d'appréhender l'art... Si la dimension didactique manque un peu, vous pouvez consulter le Connaissance des arts dédié au peintre de la fameuse frise de Beethoven...

L'exposition immersive de Klimt est-elle encore une exposition ?
Telle est la question ou le débat que soulève cette exposition d'un nouveau genre ouverte à Paris dans une ancienne fonderie baptisée " L'Atelier des lumières ". La foule ne désemplit pas pour voir cette " attraction artistique ", si bien qu'on se croirait à l'ouverture de Space Montain à Disneyland.
https://www.franceculture.fr

Gustave Klimt d'or et de couleurs, Du 10 juin 2020 au 3 janvier 2021

Base sous-marine, Bordeaux

2) MES FILMS

Tenet est attendu depuis des mois... Pourtant, le dernier film de Nolan, qui veut à tout prix innover, rendre complexe ses intrigues, n'arrive pas à être davantage qu'un bon film de divertissement. Et encore ! On s'ennuie pendant une bonne partie du film où se met en place la théorie de la temporalité inversée et la fin du film ressemble à un gros film d'action avec des explosions dignes de Michaël Bay.

Un espion américain doit empêcher la troisième guerre mondiale, qui sera temporelle. Il doit faire face à un antagoniste qui paraît toujours avoir un coup d'avance. Réussira-t-il à l'empêcher d'acquérir le dernier artefact manquant ( mais est-ce le dernier ou le premier ?) ? Avec son scénario bancal ou peu compréhensible, ses personnages sans profondeur et une bande son trop forte, Tenet est une perte de temps pour ceux qui se déplaceront en salle...

Tenet, Nolan, avec John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Kenneth Branagh, 2020, 2h30


Tenet de Nolan
*****************************************************************

Encore un film coréen ! Pour notre plus grand plaisir ! A l'affiche pendant tout l'été, Lucky strike est une adaptation d'un roman, ce qui explique son découpage et ses intertitres très romanesques. Très sombre, ce long-métrage entremêle l'histoire de 8 personnages, chacun représentant un archétype comme le mafieux accompagné d'un sociopathe, une femme battue, un pauvre employé, cherchant à récupérer un énorme sac Vuitton plein d'argent mal acquis :  de coincidences en ironie du sort, les personnages s'entre-tuent allégrement dans un scénario plein d'humour noir.

Le rythme du film est très lent mais cette comédie policière très noire surprend et divertit avec son humour grinçant qui n'est pas sans rappeler Tarantino dans ce mélange d'hyper violence et de longs dialogues. La narration surprenante et la belle photographie nous font espérer d'autres films coréens de cet acabit...

Lucky strike, de Kim Yong Hoon, 2020, 1h48

Rieux François, "Lucky strike : le cinéma sud-coréen devient enfin grand public", Le point pop, mis en ligne le 8 juillet 2020. URL : https://www.lepoint.fr/pop-culture/lucky-strike-le-cinema-sud-coreen-devient-enfin-grand-public-08-07-2020-2383608_2920.php


psychopath diary
******************************************************

"Un film, un concept" semble être la devise d'Edgar Wright. Dans cette comédie musicale post-moderne, Baby est un conducteur hors pair au service d'un malfrat. Sa vie est rythmée par la musique et lui permet de rencontrer une jeune femme partageant ses rêves. Pourtant son dernier braquage ne se passe pas comme prévu.

Il n'y a pas véritablement de passage où le personnage danse sur de la musique comme dans une comédie musicale mais elle fait partie intégrante du scénario, créant un film divertissant et dynamique. Les personnages sont stéréoptypés, certaines scènes parodient les films de braquage, notamment avec un climax ahurissant et extravagant mais Baby driver plaira aux amoureux des films pop culture précédents de Wright, tels que Scott Pilgrim ou Shaun of the dead.

 Baby driver, Edgar Wright, avec Ansel Elgort, Lily James, Kevin Spacey, Jon Hamm, Jamie Foxx, Netflix, 1h53

Regnier Isabelle, "Baby driver : un conducteur surdoué branché sur les tubes de l'été", Le monde, mis en ligne le 19 juillet 201. URL : https://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/07/19/baby-driver-un-conducteur-surdoue-branche-sur-les-tubes-de-l-ete_5162244_3476.html

3) MES ACHATS

J'ai ajouté quelques livres à ma PAL : Dragon ball Z de Toriyama, Histoire de ma vie de G. Sand et Dora Bruger de Modiano. Je lis rarement de BD mais j'ai adoré le tome 1 des Cahiers d'Esther de Riad Sattouf et j'ai donc acheté le dernier tome paru. J'ai reçu deux SP, L'oeil était dans l'arbre... de Michel Picard et Ainsi naissent les fantômes de L. Tuttle, dont je parlerai prochainement.

ModianoDragonBall1Sand Histoire de ma vie

Les cahiers d'esther22297CVT_Loeil-etait-dans-larbre-et-regardait-de-droles-_7793