02 février 2020

C'est le premier, je balance tout ( janvier 2020) : ISSN 2607-0006

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-marineLogo d'allez-vous faire lire

1) LES CHRONIQUES VENUES D'AILLEURS

31-BOR-previewAprès une pause en janvier, reprenons les bilans mensuels avec le dernier événement littéraire en date : le festival d'Angoulême 2020. Il a débuté le jeudi 30 janvier et a mis en exergue un média désormais porteur. Libération ou 20 minutes lui a consacré sa une ( ci-contre avec l'illustration de Pénélope Bagieu, qui a dessiné Cadavre exquis ou Culottées et qui sort actuellement Sacrées sorcières, adaptation d'un roman de Roald Dahl. On peut aussi y lire une interview d'Olivier Mimran où elle revient sur son parcours, son féministe et la parité artistique au festival d'Angoulême). Vous pouvez découvrir le palmarès du festival dans Bibliobs où j'ai pu découvrir avec ravissement que Le tigre des neiges d'Higashimura avait été primé !

3) MES LIVRES

Les-fiances-de-l-hiverAvec son quatrième tome, sorti en 2019, La passe-miroir de Christelle Dabos est certainement l'un des grands succès de cette décennie en matière de fantasy : et quel monde créé ! Une magnifique citacielle sert de décor à des intrigues familiales et politiques. comme cette romancière est imaginative ! Quel monde surprenant !

Et pourtant, le caractère des personnages et de leur caractérisation répétitive deviennent assez vite agaçants : une fois qu'on a compris qu'Ophélie était une timide jeune fille cachée derrière son écharpe et que son fiancé est immense et dédie tout son temps à son travail, on voit les personnages piétiner dans une histoire amoureuse dont on connaît d'avance le dénouement... J'ai abandonné au milieu du roman, mais si vous passez outre ce défaut vous pourrez certainement découvrir un très bel univers.

Dabos, La passe-miroir, Les fiancés de l'hiver, folio, Italie, Avril 2016, 593 p.

sur le web  : Lilly et ses livres, lectures sans frontière...

********************************************************************************

liens-du-sang-1-ki-oon© by ÔSHIMI Shûzô

La joliesse de la couverture aquarellée Les liens du sang ( volume 1) annonce le thème principal de ce manga : la relation entre un fils Seiichi et sa mère Seiko. Le père travaille énormément et il est rarement présent dans son foyer. Il y a assez peu de paroles dans ce manga et beaucoup de gros plans sur les regards des personnages (planche 1). En effet, Seiichi assiste en spectateur au comportement déplacé de sa mère qui ne peut s'empêcher d'être omniprésente dans sa vie, l'empêchant de voir ses amis. Les actions banales, le quotidien, la vie d'un jeune collégien sont rendus oppressants et angoissants par de petits détails complètement anodins : le souvenir d'un chat mort, les remarques du cousin sur la mère protectrice... Malgré la qualité des dessins, je ne pense pas poursuivre ce seinen qui ne traite que de relations familiales malsaines.

134418Double page Les liens du sang © by ÔSHIMI Shûzô

Oshimi Shuzo, Les liens du sang, Kl-oon, ( 7 volumes, en cours).

Sur le web : Le nez dans les livres,

 

 

4) MES ACHATS

Quelques nouveaux achats sont venus agrandir ma PAL comme la série Mary Grave de Yamagi ( 4 volumes), celle de Demokratia de Motoro Masé ( 5 volumes) ou deux autres séries de SF ( Heart gear de Takaki et Reset de Tsutsui). J'ai acheté aussi un classique de la littérature de jeunesse Peter Pan de Barrie - l'ai-je déjà lu ? - et j'ai commencé la saga du Sorceleur car à moins d'habiter dans une grotte sans connexion, vous êtes peut-être déjà sorcelés ! Folio m'a envoyé deux romans : Le discours de Fabrice Caro et Le diamant gros comme le Ritz de Fitzgerald.

La saison des oragesLe-discoursLe-diamant-gros-comme-le-Ritz

marry-grave-1-kana

Peter Pandemokratia 2

heart-gear-1-ki-oonreset

Posté par maggie 76 à 09:43 - - Commentaires [34] - Permalien [#]