04 juillet 2019

Frida Kahlo de Maria Hesse : ISSN 2607-0006

51-VtJB+q3L

Qui ne connaît pas Frida Kahlo ? Cette artiste mexicaine est devenue une légende de son vivant et son destin tragique a fait l'objet de nombreuses biographies. Dès l'introduction, Maria Hesse nous met en garde sur cet ouvrage : elle n'a pas voulu retracer de manière fidèle la vie de Frida Kahlo, mais elle a fictionnalisé la vie de cette artiste : " ce livre ne retrace pas sa vie réelle, ni celle que Frida s'inventa. Il s'agit d'un mélange des deux" (p. 9)

Elle mêle d'ailleurs une écriture à la troisième personne, plutôt factuelle, à une écriture à la première personne, qui sont des extraits de journaux, de lettres de F. Kahlo, changement perceptible dans le choix des caratères (Planche 1). De chaque page émane l'intensité des sentiments de l'artiste à travers des illlustrations colorées et des citations. On peut d'ailleurs regretter la joliesse des dessins, là où les tableaux de l'artiste mexicaine présentent une certaine violence et une grande noirceur. La biographie est chronologique mais quelques pages font des synthèses autour de certains thèmes, notamment les amours de Frida Kahlo ou les réinterprétations des tableaux apparaissent à la fin de l'ouvrage. Certes le texte est simple mais bien documenté ( une biographie est présente à la fin de l'ouvrage).

Au-delà de la fictionnalisation de la biographie, on peut admirer la part de poésie dans la présentation de cette femme dans ce roman graphique : des illustrations  servent à indiquer les nouveaux chapitres (illustration 2). Des dessins entourent le texte, l'accompagnent et créent un écrin pour le récit. Evidemment ces illustrations s'inspirent de l'esthétique de F. Kahlo et reproduisent certains de ses tableaux les plus célèbres tout en les personnalisant. Voyez comment on reconnaît des éléments récurrents des tableaux de F. Kahlo - comme la nature, les animaux, les détails anatomiques (Planche 2)... Voici aussi quelques citations de Frida Kahlo qui expriment sa pensée :

"Je m'en fiche, je m'aime comme je suis" (p. 32).

"Pourquoi voudrais-je des pieds puisque j'ai des ailes pour voler" (p. 132).

"Emmurer sa propre souffrance c'est courir le risque qu'elle vous dévore de l'intérieur" (en exergue)

"Je ne peins jamais des rêves ou des cauchemars. Je peins ma propre réalité".

Avec ce bel ouvrage, Maria Hesse nous emmène talentueusement au coeur de l'imaginaire de l'artiste mexicaine. Suivez son conseil : " Perdez-vous dans chacun de ses tableaux, là où elle nous a laissé de petites pistes sur qui elle fut. C'est dans ses peintures que réside la véritable Frida".

Hesse Maria, Frida Kahlo, Presque lune, mars 2019.

e1bf18bf8102f9dff2fdceb368a017ee123904708

Illustrations 1 et 2 Frida Kahlo © PRESQUE LUNE

3° Frida Kahlo peint au litPl. 1 © PRESQUE LUNE

3° Frida Kahlo accident bus Pl. 2 © PRESQUE LUNE

Posté par maggie 76 à 00:23 - - Commentaires [34] - Permalien [#]