index

https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-marque-de-windfield-9782367626833

Roman de moeurs, La marque de Windfield fait évoluer ses personnages dans tous les milieux londoniens des années 1860 jusqu'aux années 1890. Nous pouvons suivre l'évolution de toute la famille Pilaster, riches banquiers, qui vit sous la domination d'Augusta. Ambitieuse, cruelle, elle manipule à son gré toute sa famille, ainsi que tous ceux qui s'approchent d'elle. Son fils Edward, Micky Miranda, un ami du Cordovay, et Hugh, un parent pauvre Pilaster, dont le père a fait faillite, sont témoins de la mort de Peter lorsqu'ils étaient encore pensionnaires dans le collège de Windfield. Sept ans plus tard, le frère de Peter, avocat vient inquiéter Augusta et Micky. Les agissements d'Augusta et Micky vont-ils être découverts ?

Ken Follet entend montrer l'hypocrisie de la bonne société londonienne, thème traditionnel des romans parlant de l'ère victorienne. Plusieurs meurtres sont commis dont un inaugural, qui marque le début de l'histoire, mais il n'y pas d'enquête à proprement parler : La marque de Windfield n'est pas un roman policier.

Les personnages simplistes et caricaturaux - Augusta l'ambitieuse, Hugh l'homme d'affaire de génie, April et Maisie, les prostituées au grand coeur - et l'intrigue sans grande originalité ne permettent pas d'éprouver le moindre intérêt pour ce roman. Ce récit présente les mêmes défauts qu'A l'orée du verger de Tracy Chevalier : les personnages sont antipathiques, sans intériorité et l'arrière-plan brossé à grands traits. L'intrigue est prévisible et quelle fin ! Manichéenne à souhait ! Après le déceptif Code Rebecca, La marque de Windfield est aussi un roman très oubliable... Le désintérêt pour l'histoire est indépendant de la lecture de Thierry Blanc, qui est énergique et dynamique. On peut écouter un extrait ici.

La marque de Windfield, Ken Follet, Audiolib, lu par Thierry Blanc, 16h33,  2018.

Partenariat Audiolib .

Autres romans : Code Rebecca,