calli 001

 

Cette branche de gui pour vous souhaiter une joyeuse année et de bonne fête de Noël !

"Afin que la beauté ne perde pas ses droits" et " Aux fleurs d'intelligence à parfum de beauté" ("Chant d'honneur", Calligrammes)

9782081282629

Apolinaire écrit, entre 1913 et 1918, ses Calligrammes, dans un monde en mutation. Ses poèmes reflètent bien cette période de transistion entre modernité et tradition, passé et avenir, simplicité et complexité, mort et vie...

Amoureux, soldat, poète, Apollinaire chante son quotidien, entremêlant plusieurs thèmes, parfois proches d'images surréalistes, comme dans le poème " Il y a". Il condense admirablement ses obsessions dans un autoportrait : " Coeur, couronne et miroir".

app2On lui a reproché d'esthétiser la guerre. En effet, dans "Chant d'honneur" et d'autres poèmes, il compare les fusées à "une fleur qui s'ouvre et puis s'épanouit".

Cependant le poète n'oublie pas les morts de la guerre comme les " noms qui se mélancolisent/comme des pas dans une église" ( La colombe poignardée et le jet d'eau")

Un "calligramme" est un mot valise, forgé par Apollinaire qu signifie "belle lettre" et qui rejoint, me semble-t-il, sa perception de la vie qu'il énonce dans "La cravate et la montre" : " La beauté de la vie passe la douleur de mourir". Non, l'auteur d'Alcool ne déforme pas la vie mais la réenchante...

Apollinaire, Calligrammes, Garnier Flammarion, 315 p.