31 décembre 2012

Bonne année 2013 : ISSN 2607-0006

2359943197_1

Je souhaite qu'une petite fée tout droit sortie d'une féérie shakespearienne vienne réaliser tous vos voeux en 2013 !

Bonne année à tous !

Posté par maggie 76 à 17:45 - - Commentaires [35] - Permalien [#]


30 décembre 2012

Faulkner, Le bruit et la fureur

th

"C'est une histoire, contée par un idiot, pleine de bruit..." : Faulkner fait partie des ces auteurs réputés difficiles, mais qu'en est-il ?  Comme les Faux-Monnayeurs de Gide ou Mrs Daloways de V. Woolf - écrit tous les deux en 1925-, W. Faulkner nous déconcerte par l'emploi continu du monologue intérieur. Mais, lecteur, vous serez d'autant plus destabilisé qu'effectivement comme dans la définition métaphorique de la vie par shakespeare, les pensées sont celles  d'un "idiot", Benjy. Ainsi découvre-t-on une série de sensations obscures, d'actions décousues telles que les conçoit Benjy qui ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe et nous non plus : peut-on dire pour autant que l'histoire du Bruit et de la fureur ne signifie rien ? Cependant, le narrateur change et c'est à travers la conscience d'un autre personnage qu'on comprend peu à peu les événements : les pensées de Jason ( troisième partie des quatre formant cette intrigue) permettent de ressaisir tous les fils de l'intrigue et de découvrir un drame familiale...

" et de fureur, qui ne signifie rien " ( Macbeth V, 5) : Bien que décontenancé, on finit donc par découvrir la déchéance d'une famille du Sud. Il y a bien de la "fureur "   dans ces personnages tous habités par leur faute intérieure qui s'exprime surtout dans le personnage haineux et sadique de Jason prenant plaisir à maltraiter sa soeur Caddie et sa nièce Quentin. L'expression narrative choisie est en parfaite adéquation avec la vision du monde de l'auteur qui nous retranscrit la décadence d'une certaine conception de l'homme du Sud, exploitant les noirs, puritains, attaché à des valeurs - notamment morale pour Jason, dynastique pour la mère - de l'honneur qui n'ont plus cours... Si ce livre destabilise par sa narration comme le délitement des pensées d'un des personnages ( le deuxième narrateur Quentin) en proie à la souffrance, ou le choix de même prénom pour des personnages différents, il donne une vision de l'homme en pleine crise des valeurs... nous faisant éprouver le même malaise que ses personnages... C'est un très beau livre même si la difficulté de lecture de la première partie - qui reste opaque une fois la lecture achevée - soustrait un peu le plaisir de la sécouverte de cette "sombre histoire de folie et de haine" ( Faulkner).

Le bruit et la fureur, Faulkner, Folio, p. 372.

Lecture commune avec Céline. et participation pour le prix campus organisé par titine, cryssilda et Lou.

 

Posté par maggie 76 à 11:30 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

05 décembre 2012

Au mois de décembre...

Amadeus 1984 Trailer Miloš Forman

N'étant pas très présente sur le blog, ces temps-ci, je viens tout de même faire une petite pause romanesque. Je voulais aussi vous parler d'un film enchanteur : Amadeus Mozart de Milos Forman, qui est une adaptation d'une pièce de Pouchkine, intitulée Mozart et Salieri. Un vieux compositeur sur le déclin- salieri - raconte avec passion son désarroi face au génie de Mozart : on assite dans un tourbillon de rires, de musique classique et de facéties à la vie géniale de ce compositeur inégalable. Les interruptions de Salieri brise un peu le rythme du film, mais quel spectacle ! Mozart apparaît aussi bien en enfant prodigue, sous la coupe de son père qu'en génial inventeur... Une biopic élogieuse et émouvante, à voir absolument !

Amadeus Mozart, Milos Forman, 153 min, 1984.

20311102

Voici le nouveau visage de l'héroïne d'Emilie Bronte : bientôt paraîtra sur nos écrans, Les Hauts de Hurlevent d'Arnold Andrea avec Kaya Scodelario et James owson, 2013, 2h. Titine nous parle du dernier Tim Burton, Frankenweenie.

Et voici, rapidement, à trait de plume, quelques brèves bloguesques : alors que le challenge Halloween 2012 est clôturé en beauté chez Lou, Noel s'annonce déjà avec Lou qui sème des cadeaux livresques ici et en liaison avec son challenge campus. Vous aimez Jane Austen et son roman Emma ? Shelbylee nous livre tout sur le livre et ses adaptations. Pour rester dans une note anglaise, Alicia nous parle de Meurtres au manoir de Willa Marsh que j'affectionne beaucoup. Un livre qui me fait envie est la foire aux vanités de Thakeray, lu par Romanza. Quant aux amoureuses de Shakespeare, vous pouvez vous inscrire pour une Lc chez claudia. La biographie de Shakespeare par Bryson est désormais chez Keisha, n'hésitez à le réclamer... Parmi les nouveautés, Chryssilda a aimé Une place à prendre de JK Rowling.

spring_le_printemps_hiLe printemps, Tissot

J'en profite pour répondre à un tag de Romanza que je remercie : quel est mon coin préféré pour lire ? Ce n'est pas dans un jardin public comme le laisse à penser le joli tableau de Tissot - qui n'est pas sans rappeler le printemps de Millais - mais allongée sur le sable, sous un soleil de plomb... Mais comme je n'ai pas de plage personnelle dans mon apparemment ni un temps clément au-dessus de ma tête en ce moment, je me contente de m'allonger là où je peux, canapé, ou lit, c'est parfait... du moment que le silence règne autour de moi car je n'arrive guère à me concentrer lorsqu'il y a du bruits ou des personnes agités à côté de moi...

 

97827578310529782352873457FS9782070448845une_histoire_de_tout_ou_presque_bill_bryson9782253164524_T9782253162995_T

Quelques livres sont venus rejoindre ma PAL monstrueuse : merci titine pour Mr Harrison de Gaskell ! J'ai acquis La trace du serpent de Braddon, Les contes de noël de Dikens et après avoir aimé Nos voisins d'en-dessous et Promenons-nous dans les bois de Bryson,j'ai acheté Une histoire de tout ou presque tout. Pour finir, je convoite furieusement Les revenants de Kasischke et Les mystères de Winterthurn de JOC... Bonne lecture à tous !

Posté par maggie 76 à 16:22 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

04 décembre 2012

Jeune et innocent, Hitchcock

JEUNE ET INNOCENT - Bande-annonce

Jeune et Innocent fait partie des  films de jeunesse de Hitchcock irradiant de jovialité et de légèreté, bien que le thème du coupable innocent soit toujours présent. En effet, Robert Tisbull est vu par deux jeunes filles en train de s'éloigner, en courant, d'une victime, une actrice qu'il connaissait de surcroit. Il a beau affirmer qu'il allait chercher de l'aide, personne ne le croit car la morte a laissé à ce jeune nouvelliste un leg assez conséquent et qu'elle a été en outre étranglée par la ceinture de son pardessus qu'on lui avait volé... Tout va donc au plus mal pour notre jeune héros et pourtant son avocat est des plus heureux de le défendre car il y a longtemps qu'il n'a pas eu d'affaires aussi intéressantes bien que perdu d'avance... Et même accusé d'un meurtre, pourquoi désespérer un jour aussi beau, comme se le demande Robert ?

Echappant aux policiers dans le tribunal où l'on l'amenait pour être jugé, joyeusement il se met en quête de son par-dessus pour prouver que c'est la personne qui l'a volé qui est le véritable coupable. Heureusement que dans sa fuite romantique, rocambolesque et positivement burlesque, la fille du commissaire lui apporte son secours, ce qui ne va pas sans certaines scènes cocasses, comme leur irruption impromptu à l'anniversaire d'une petite fille. Et comment ne pas se faire repérer lorsqu'on est accompagné de la fille d'un commissaire connue de tous... et dont le père a les moyens de la retrouver quelle que soit le lieu où elle se trouve ? De surcroit, le duo va être secondé par un clochard qui va provoquer des péripéties romanesques et fantaisistes. Comme pour Mais qui a tué Harry, Hitchcock signe là un film policier réjouissant dont la géniale fin et des plus surprenantes !

Jeune et innocent, Hitchcock, 1937, avec Nova Pilbeam, Derrick de Marney, Percy Marmont, Edward Rigby, 88 min.

Autres films : Psychose, La corde, Une femme disparaît, La loi du silence, Mais qui a tué Harry ?, chantage,

Participation au challenge Hitchcock organisé par Titine. son billet ici.

Posté par maggie 76 à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]