51GY020Q4BL

"1. En littérature : [connaissances] nulles

2. En philosophie : nulles

3. En astronomie : nulles.

4. En politique : faibles.

5. En botanique : spéciales : est calé sur la belladone, l'opium, tous les poisons en général. Ne connaît rien au jardinage.

6. En géologie : pratiques, mais restreintes. distingue au premier coup d'oeil les différentes espèces de terrains. Après s'être promené à pied dans Londres, m'a montré des éclaboussures sur son pantalon et, d'après leur couleur et consistance, a déterminé dans quel quartier il les a essuyées.

7. En chimie : approfondies

8. En anatomie : exactes, mais sans système.

9. En littérature à sensation : immenses. semble posséder tous les détails de chaque crimes horrible commis au cours des siècles.

10. Joue bien du violon.

11. Est très adroit à la canne, à la boxe, à l'escrime.

12. A une bonne connaissance pratique des lois anglaises."

Qui se cache derrière ce "portrait chinois" ? Dans la première enquête de Sherlock Holmes, vous découvrirez la description du plus célèbre détective privé britannique et son tempérament. Sa marotte ? Les crimes et la science de la déduction. Lorsque Watson le rencontre, il est ébahi par l'acuité hors du commun de Sherlock Holmes dans une sombre et mystérieuse affaire : un homme est retrouvé assassiné, dans une maison abandonnée, à côté duquel est écrit le mot "Rache" (vengeance en allemand). Qui est-il ? Pourquoi l'a-t-on tué ? Pourquoi cette inscription ? tout semble se compliquer lorsqu'un deuxième meurtre, toujours aussi inexplicable, est commis. Inexplicable ? Pas pour notre cher Sherlock Holmes. Vous ferez aussi connaissance de l'officier Gregson et du détective privé Lestrade qui ne sont que de pâles faire-valoir et des amateurs en comparaison du brillantissime sherlock Holmes.

Une fois toutes ces rencontres faites, là où cette nouvelle nous ravit, c'est dans la relation du passé du criminel : le journal qui nous décrit la vie du suspect arrêté est franchement romanesque et des plus dépaysantes. A cela s'ajoute la personnalité excentrique de Sherlock Holmes, qu'on nous décrit comme un homme mystérieux, mélancolique mais aussi vif, infatué mais ne cherchant pas les honneurs, battant à coup de canne des cadavres pour voir si des bleus apparaissent après la mort, pour faire de cette étude en rouge une passionnante enquête de Sherlock Holmes.

Une étude en rouge, Arthur Conan Doyle, folio, 158 p.

Participation au challenge "I love London", organisé avec Titine

billet de Niki et billet de Titine ici. Et le billet de belette ici.