tumblr_m85sawwmKK1rwll5go1_1280

Quelle félicité lorsqu'on regarde la mini-série BBC (2006) de Jane Eyre ! Quel bonheur de retrouver enfin l'atmosphère et l'esprit du roman ! Certes les autres adaptations et notamment celle de Fukunaga ne manquaient pas de charme et de beauté et respectaient grosso modo l'histoire, mais celle de Susanna White est bien supérieure par son réalisme historique et par sa fidélité à la narration.  Tout d'abord on découvre Jane Eyre, en plein désert : c'est par l'imagination que lui procure un livre qu'elle s'est transportée dans un tel lieu. puis, on la découvre parmi sa famille - les Reed - qui l'a recueillie : les brimades et les humiliations sont le sort que Jane Eyre subit... Ainsi, on découvre progressivement la vie de l'héroïne, tout en nuance, bien plus subtile que les précédentes versions.

" Je suis maîtresse de moi-même" (Jane Eyre) : A la beauté plastique des paysages, s'ajoutent une ambiance propice à faire surgir le mystère : brume épaisse, château lugubre, violente tempête... S. White redonne toute sa place au secret de famille de Rochester, aux apparitions, à Grace Poole, tout en brossant lentement la relation qui s'installe entre Rochester et Jane : ce sont deux tempéraments volcaniques, pour l'un extériorisé dans une attitude bourrue et pour l'autre, intériorisé et pourtant perceptible dans les nombreuses prises de position de Jane face à un "beau" monde pas si élevé qu'il en a l'air... En outre, le format de la série permet de rétablir certaines scènes invariablement tronquées et pourtant très signifiantes comme la scène de la bohémienne... Il me semble que toute la magie du film se concentre dans cette scène mémorable de la rencontre, dans le brouillard, la nuit, entre cette "elfe" et "le voyageur"... c'est vraiment une sublime adaptation d'une beauté gothique.

Jane Eyre, BBC, 2006, Susanna White avec Ruth Wilson et Toby Stephens.

voir ici, participation au challenge back to the past, organisé avec Lou

autres billets : Jeneen, arieste, Eiluned,

Autres adaptations : Jane Eyre, zeffirelli, Jane Eyre 1983 (BBC), Jane Eyre Fukugana., Jane eyre, Robert Stevenson.