Miss Austen Regrets - Trailer

Un mois austenien sans biopic de l'auteur, cela n'était pas imaginable... Mais que sait-on de la vie de Jane Austen ? Bien peu de choses en réalité, d'après les biographies à la fin des éditions de ses romans* : ce sont surtout les lettres qu'elle écrivit à sa soeur qui sont une mine d'informations sur les gens qui l'entourent... Malheureusement pour les Janéites curieux, Cassandra, la soeur de Jane Austen, a expurgé les lettres et elles se quittèrent très peu durant toute leur vie, ce qui réduit leur correspondance à une peau de chagrin... A quoi ressemblait-elle ? Aucun portrait ni description n'existe si ce n'est un dessin de Cassandra. Fille d'un pasteur, né dans une famille modeste, les Austen étaient tous de grands lecteurs et tous écrivaient. Comme toute jeune fille de son époque, Jane dansait, cousait, jouait du piano... De 1795 à 1800, la jeune fille écrit les premières versions de ses célébrissimes romans tels que Sense and sensibily... A partir de la mort de son père, sa famille connaît une certaine gêne financière... Mais la romancière continue sans cesse de réécrire ses livres et arrive à les publier.

Miss Austen regrets retrace les dernières années de la vie de l'auteur :  réalité ou fiction ? fidélité aux sources ou trahison ? La première partie du film donne une image surprenante de Jane car bien qu'elle soit ironique et parfois même méchante dans ses commentaires - l'exemple souvent cité de sa correspondance est le suivant : " Mrs Hall, de Sherbourne, a mis au monde hier prématurément un enfant mort-né, à la suite dit-on, d'une grande frayeur. Je suppose qu'elle dû, sans le faire exprès, regarder brusquement son mari"* - on a peine à l'imaginer en train de glousser dans des fourrées avec sa nièce ou flirtant ouvertement avec un quelconque médecin... Bien qu'une grande partie semble romancée - il est d'ailleurs souvent question de la confusion entre ses romans et sa vie -, ce biopic aborde justement une partie méconnue de sa vie sentimentale... Si le film est poignant - le sort des vieilles filles n'étaient guère enviables, ni celles des femmes globalement, le réalisateur a su aborder de nombreux aspects de sa vie comme la question de l'édition de ses romans, ses rapports avec ses proches, et surtout son indépendance. N'écrit-elle pas à sa nièce Fanny Knight qui lui demande conseils sur le choix d'un prétendant : "Tout doit être préféré ou supporté plutôt que de se marier sans affection"... In fine l'image donnée de cet auteur est peu flatteuse et non idéalisée mais apporte une touche supplémentaire au portrait incomplet de cette grande romancière.

Miss Austen regrets, Jeremy Lovering avec Olivia Williams.

* biographie in Emma, Jane Austen, 10/18. D'autres informations sur le site wikipedia et arte.

Autre biopic : Jane, Julian Jarrod avec A. Hathaway

Participation au challenge back to the past, organisé avec Lou.