9782757820650FS

La quête identitaire est un des grands thèmes universels de la littérature. C'est le sujet du roman Comme personne d'Hugo Hamilton : Gregor est persuadé d'être un enfant adopté même si sa mère soutient le contraire. Dans le chaos régnant de la chute du régime nazi, une substitution d'identité était alors facile à faire : qui se soucie d'une femme qui a perdu son enfant comme tant d'autres ? Que deviendrait un orphelin seul ? A partir de quelques paroles échangées avec l'oncle Max - qui faisait du marché au noir avec le grand-père de Grégor, la vie de ce dernier bascule : il n'a de cesse de trouver des réponses à la question de ses origines. Est-il juif ? A-t-il été enlevé par cette famille allemande ?

C'est un double récit qui est mené : parallèlement à la vie actuelle de Gregor, on suit son passé de son enfance à la chute du mur de Berlin en passant par la période hippie des années 60. Dès les premières pages, l'image des strates géologiques illustre bien cette quête qui devient presque une enquête. C'est Mara - la femme du personnage principal - qui trouvera des preuves dans les dernières pages du roman.

Contrairement à ce qu'on pourrait penser en lisant la quatrième de couverture, le roman fait assez peu référence à la guerre, sinon pour rapporter quelques faits anecdotiques et déjà vus : l'horreur de la guerre et son absurdité, la souffrance des survivants, la torture... Pour cet aspect-là, vous n'apprendrez rien de neuf. En fait, ce livre se penche davantage sur la question des transmissions entre générations, pose la question de l'appartenance à une famille, à un groupe...

Lire parle d'un livre "bouleversant". Question de sensibilité ? On ne sent pas touché par ce récit dans lequel la cueillette des pommes et les petits riens du quotidien sont plus présents que l'Histoire et l'éclatement des thèmes abordés ne permet malheureusement pas de se plonger dans la vie de cet homme, histoire menée trop généralement pour créer une empathie avec le personnage. Une déception...

Merci à Bibliofolie et aux Éditions Points pour ce partenariat.

Comme personne, Hugo Hamilton, Point.