01 juillet 2011

Le songe d'une nuit d'été de Shakespeare : ISSN 2607-0006

A Midsummer Night's Dream Trailer 1999

"Seigneur que ces mortels sont fous !"

Comédie shakespearienne écrite à l'occasion d'un mariage, Le songe d'une nuit d'été conte les amours de 3 couples : Thésée et Hyppolite vont se marier mais Egée fait appel à Thésée pour résoudre un cas épineux amoureux : il veut obliger sa fille Hermia à épouser Demetrius mais elle aime Lysandre. Quant à Demetrius il est aimé désespérément par Héléna. Pendant ce temps-là, Obéron et Titania, reine des fées, se disputent la possession d'un petit garçon alors que proche d'eux une troupe d'amateurs peu éclairés répètent une pièce en l'honneur du mariage de Thésée. Ajoutez à cela Puck, un elfe farcétieux qui par inadvertance crée des quiproquos... qui pourtant amèneront la paix dans les ménages. Voici pour la trame brièvement résumée. 

Ah ! Shakespeare exprime dans ce texte la poésie et le rêve éveillé : " J'ai eu une vision extraordinaire. J'ai fait un songe et l'esprit humain est impuissant à dire ce qu'il était" (acte IV, sc 1). L'imagination "reine des facultés" pour Baudelaire l'est aussi pour notre dramaturge qui s'amuse dans la plus baroque et la plus surnaturelle de ses pièces à aborder l'amour comme vu à travers un songe. L'humour n'est pas absent incarné par Bottom, un cabotin et toute sa troupe. "Etriqué : Avez-vous le rôle du lion par écrit ?" Et Lecoin de lui répondre : "vous pouvez improviser, car il ne s'agit que de rugir" ! (Acte I scène 2).

Malheureusement le grand nombre de personnages principaux, l'intrication entre les différentes intrigues et des dialogues parfois insignifiants font de cette pièce un assemblage étrange et on peine à s'intéresser à l'histoire. Les thèmes shakespeariens foisonnent ainsi que les intrigues créant un délitement de l'action et de l'intérêt du lecteur : les faux-semblant du théâtre, le mariage d'amour, le rêve, l'intervention du surnaturel,... Selon Yves Florienne, la moindre qualité de cette pièce s'expliquerait par l'emploi du vrai langage de l'amour et une parodie du discours amoureux amenant des dialogues de qualité différente : "C'est Shakespeare se parodiant lui-même, quand un amour parodie l'autre"...*

Le film de M. Hoffman, agréable à voir, souffrent des mêmes défauts que la pièce bien que les décors soient somptueux, les effets spéciaux bien intégrés, et le texte fidèle. Les acteurs sont tous excellents, notamment A. Flockhart dans le rôle d'une Héléna outragée vraiment convaincante ce qui nous empêche pas de nous ennuyer fermement...

Le songe d'une nuit d'été, Shakespeare, Livre de poche.

Le songe d'une nuit d'été, de Michael Hoffman, avec Rupert Everett, Calista Flockhart,Kevin Kline, Michelle Pfeiffer, 1h55, 1999.

Challenge Shakespeare organisé avec Claudia.

* commentaires p. 203

Posté par maggie 76 à 08:13 - Commentaires [12] - Permalien [#]