L_Auberge_de_la_Jama_quedaphne_page

Chère Océane,
Après la délicieuse et très mystérieuse lecture de Rebecca, j'ai voulu découvrir d'autres romans de Daphné Du Maurier. Alors j'ai ouvert L'auberge de la jamaïque et une fois de plus, je suis enchantée de la lecture de ce roman qui s'inscrit dans la lignée des romans gothiques, sauf qu'il n'y a pas de vieux manoirs hantés mais une auberge délabrée. Les premières pages lus, on entre dans un univers et une atmosphère sombre et très violente avec une héroïne qui a du caractère : j'ai eu peine à croire la violence de certains passages bien extravagants: " Le colporteur eut un grognement de triomphe et cessa de peser sur la jeune fille. C'était ce qu'elle attendait, et, comme il changeait de position et baissait la tête, elle le frappa vivement de toute la force de son genou, lui enfonçant en même temps ses doigts dans les yeux." . Mais reprenons du début...
Tu dois te demander quelle est l'intrigue de L'auberge de la Jamaïque ? Mary Yellan est une jeune fille dont la mère courageuse, travaille dur dans sa ferme tout en élevant seule sa fille. Sa brusque mort amène bien des changements dans la vie de Mary, qui est obligée de quitter sa ferme natale pour aller vivre chez sa tante Patience. Mary ne l'a vu qu'une fois, alors qu'elle était encore qu'une jeune fille frivole et insouciante. Quelle n'est pas sa surprise lorsque sa tante lui écrit une lettre peu bienveillante où elle accepte néanmoins d'accueillir sa nièce, à l'auberge de la Jamaïque.  Le mystère s'épaissit car la seule évocation de ce nom emplit tous les honnêtes gens d'effroi. Que peut-il bien s'y passer ? Cette funeste lettre annonce un non moins funeste destin à notre héroïne : elle doit aider son oncle Joss, un ivrogne qui maltraite sa femme, à tenir un bar où de terrifiantes affaires se déroulent et où se retrouve toute la lie de l'humanité... Très vite, elle découvre le terrible secret de son oncle. Mais pourquoi sa tante Patience est-elle devenue une femme agitée de tics nerveux ? Quelles sont les raisons pour lesquelles personne ne s'arrête jamais dans cette auberge ?

En fait, au milieu du livre, dans un terrible suspense qui pousse à tourner les pages inexorablement, on nous révèle le secret épouvantable de l'oncle. Et pourtant le suspense s'intensifie : un autre mystère se fait jour et commence alors une enquête haletante et la fin contient encore un retournement de situation qui maintient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page... Oui, j'ai parlé de romans gothiques car cette auberge effrayante est entourée d'une lande toujours brumeuse, humide et venteuse.A la sauvagerie des hommes, fait écho la sauvagerie de la nature, de cette Cornouailles peu hospitalière, balayée par les vents comme dans les romans des Brontë. Juges-en toi-même par ce passage "Elle était inexorable, cette pluie qui cinglait les vitres du coche et s'infiltrait dans un sol rude et stérile. Il n'y avait pas d'arbres, sauf un ou deux peut-être qui tendaient aux quatre vents leurs branches dénudées, ployés et tordus par des siècles d'intempéries. Et les orages et le temps avaient si bien noircis que si, par aventure, le printemps s'égarait en un tel endroit, aucun bourgeon n'osait se transformer en feuille, de crainte de mourir de froid. La terre était pauvre, sans prés ni haies ; on ne voyait que des pierres, de la bruyère noire et des genêt rabougris.". Les personnages sont sans cesse comparés à des animaux : Mary est comparée à un singe pour son intelligence et son courage, quant à son oncle, il est présenté comme un ours ou un loup... Mais dans cette solitude et son désarroi, Mary rencontre Jem Merlyn, frère cadet de Joss, voleur de chevaux dont elle tombe éperdument amoureuse. Elle fait aussi la rencontre d'un vicaire albinos qui va lui apporter son aide...

Ce livre est merveilleusement surprenant, gothique et sinistre à souhait. Le mystère rôde autour de l'auberge de la Jamaïque, pour notre plus grand plaisir ! J'ai autant aimé ce livre que Rébecca et je pense lire d'autres romans de cet auteur tant j'ai été conquise par la prose et les intrigues de Daphné du Maurier ! A bientôt, j'espère, pour une nouvelle lecture dans le cadre du challenge de Daphné Du Maurier...

Maggie

* Edit 26/10 : Daphné du Maurier, L'auberge de la Jamaïque, Livre de poche, 318 p.