52423561

Loin des romans du terroir comme la célèbre Mare au diable ou Les maîtres sonneurs, mais toujours dans une veine romantique, George Sand ( biographie ici) a écrit une nouvelle fantastique plutôt surprenante par son thème : Laura, voyage dans le cristal mêle poésie et science.
Le narrateur raconte sa rencontre avec Mr Alexis Hartz, qui lui conte comment jeune, il faillit être victime d'un cristal ! Jeune homme, regrettant la vie insouciante qu'il menait jusqu'alors, Alexis se désintéresse des cours de sciences de son oncle bègue : " Quant à moi, je me soustrayais au bienfait de cette méthode en m'endormant régulièrement dès la première phrase de chaque séance. De temps en temps, une explosion aiguë de la voix chevrotante du vieillard me faisait bondir sur mon banc ; j'ouvrais les yeux à demi, et j'apercevais, à travers les nuages de ma léthargie, son crâne chauve où luisait un rayon égaré du soleil de mai, ou sa main crochue armée d'un fragment de rocher qu'il semblait vouloir me lancer à la tête".  Il se met soudainement à étudier les sciences, pour plaire à sa cousine Laura. Mais celle-ci est promise à Walter, un compagnon d'études d'Alexis. Ce dernier sombre, sous le choc,  dans des hallucinations, qui l'amène à voyager au coeur des géodes, qu'il étudie.
Cette nouvelle fantaisiste s'inscrit dans la lignée des contes fantastiques d'Hoffmann, cité dès les premières pages. Les références littéraires se multiplient et le voyage à l'intérieur de la géode, tient à la fois du voyage au centre de la terre de J. Verne et est une réminiscence du Frankenstein de Mary Shelley. Dès le chapitre III, apparaît le personnage inquiétant de Nasias, proche du vieillard fantastique et diabolique, très balzacien, du Chef d'oeuvre inconnu ou de La peau de chagrin.

La dimension scientifique des romans de Jules Verne côtoie le pouvoir de l'imagination d'Hoffmann. Cette nouvelle est tout à fait curieuse, dans la production de G. Sand, de par son thème, qui mêle amour et géologie, et de par son intrigue extravagante mais expliquée de manière rationnelle à la fin...  Une découverte surprenante et amusante, qui permet de retrouver l'ambiance des nouvelles fantastiques du XIXeme siècle, teintées de romantisme...
Premier roman lu dans le cadre du challenge George Sand
Laura, voyage dans le cristal, George Sand, Pocket, 192 p. (avec dossier)