54479170

Lady Susan est une roman épistolaire où correspondent plusieurs personnages : l'héroïne éponyme est une veuve spirituelle et jolie, contrainte de demander l'hospitalité à son frère, Mr Vernon, marié à une femme qui la déteste en raison de sa fausseté et sa réputation sulfureuse. En effet, Lady Susan  est obligée de quitter Langford où elle séjournait car elle a séduit l'hôte marié des lieux et un autre jeune homme, sir James, qu'elle destine à sa fille. Celle-ci refuse d'épouser ce jeune homme sot. La fureur de sa mère est à son comble. Lorsqu'elle arrive à Churchill chez son frère, elle séduit aussitôt Mr de Courcy, le frère de Mme Vernon... Va-t-elle l'épouser ? Ou épousera-t-elle Sir James pour sa fortune ?

L'intérêt de cette oeuvre réside dans la polyphonie de ce roman qui permet de rendre palpitante les affaires de coeur de Lady Susan : l'intrigante va-t-elle être démasquée ? De plus, l'auteur joue avec brio de la réception des lettres : une missive arrivant trop tard peut créer bien des quiproquos. Dans la première lettre, Lady Susan prend le masque de la veuve éplorée pour écrire à son frère mais la deuxième lettre fait contrepoint : elle dit détester Charles Vernon et craindre sa femme. Ainsi se met en place le portrait d'une intrigante, à rapprocher d'une autre grande  manipulatrice et dissimulatrice : Mme de Merteuil des Liaisons dangereuses. Ce portrait est confirmé par d'autres correspondants tels que Mme Vernon ou son frère, Mr de Courcy, qui la décrit comme " la coquette la plus achevée d'Angleterre". Cependant, ce dernier va bientôt tomber sous le charme de la coquette.
Ce personnage d'aventurière est plutôt étonnant dans l'univers de Jane Austen mais on suit avec délice ses machiavéliques plans pour se créer une situation, car elle est une veuve désargentée. Très vite, on plonge au coeur de ces histoires sentimentales, de ces jeux de masques où la raison semble dominer les sentiments. C'est avec brio que l'auteur entremêle, dans un style enlevé, toutes ces correspondances qui réservent une surprise finale. Un court roman épistolaire plaisant dans la même veine que Les liaisons dangereuses.