45569452

Lockwood, un lord venu se reposer dans le Nord de l'Angleterre, rencontre Heathcliff, un homme renfrogné, dont la vie sera dévoilée par sa servante Mrs Dean. Elle lui raconte l'existence tourmentée de Catherine Earnshaw, qui vivait heureuse avec sa famille, sur une lande balayée par les vents et les orages. Sa vie fut bouleversée par l'arrivée d'Heathcliff, un jeune "bohémien", un orphelin, que son père avait ramené un soir, de Liverpool, et qui devint son favori au détriment de l'aîné de ses enfants, Hindley. Ce dernier souffrit de la préférence affichée de son père, pour ce "garçon d'écurie" qu'est pour lui Heathcliff. Envoyé en pension, il reviendra se venger, à la mort de son père. Catherine aimait Heathcliff, sans se l'avouer, ce qui causera leur perte...

Roman de la passion, roman noir, Les hauts de Hurlevent est passionnant à lire de par l'ambiance mystérieuse, par l'intrigue teintée de fantastique, par ses personnages haut en couleur qui rompent avec les conventions en vigueur dans l'époque pré-victorienne et par la virtuosité de son écriture.  Les hauts de Hurlevent est aussi un roman de la vengeance et un roman où abondent les spectres...

Finalement, il y a peu de description de paysages ou de tempêtes mais le décor est posé en quelques mots - pluie, vent et neige... - qui crée un climat sinistre. Surtout les personnages principaux tels Heathcliff et Catherine, figures de persécuteur et de dominateur, permettent d'aborder la question du bien et du mal, tant ces personnages semblent dominer par leurs pulsions sans véritable réalisme psychologique.

52111948


L'adaptation en BD est fidèle, noire à souhait, mais toute la complexité narrative disparaît, ce qui enlève beaucoup de charme à l'intrigue : l'histoire commence avec l'arrivée d'Heathcliff dans la demeure des Hauts de Hurlevent. Cependant, les dessins de Edith sont réussis car ils reflètent bien l'atmosphère pesante et sombre du roman d'Emily Brontë...