52111122

 

Marjane Satrapi, dans le prologue de cette bande dessinée, présente sa grand-mère : c'est une femme, qui a été mariée trois fois, et surtout qui n'a pas sa langue dans sa poche ! Lorsque celle-ci réunit ses amies, à la fin d'un repas, elles discutent. Mais ce terme a un sens bien particulier pour elle : " parler derrière le dos des autres est le ventilateur du coeur". De quoi parlent-elles ? Évidemment des autres femmes, des hommes, de l'amour ...

J'ai beaucoup ri en lisant la bande dessinée de M. Satrapi. C'est toujours avec autant d'humour qu'elle aborde la question de la vie des femmes en Iran. Chaque anecdote croustillante dresse un portrait intimiste et souvent cru, loin des clichés. Les situations sont cocasses mais réalistes.

Si l'écriture et le ton sont assez proches de Persepolis, son autobiographie en BD, la mise en page s'en démarque : elle est beaucoup plus libre, sans case. Mais on reconnaît le coup de crayon de l'artiste, avec ses dessins en noir et blanc.

58587610