prof_bell_1professeurbell_t1_1_Avant propos :

"Joseph Bell était chirurgien, pédiatre et médecin militaire. Arthur Conan Doyle, qui fut son élève, s'inspira de lui pour écrire son Sherlock Holmes. Mais pour d'obscures raisons, le romancier a passé sous silence les aspects les plus noirs de la personnalité de son mentor. Il est temps de rendre public certains vieux dossiers".

Tome 1, Le mexicain à deux têtes :

La Bande dessinée commence mystérieusement par la représentation d'une jeune femme conversant avec un fantôme dans un grand manoir. Dès la deuxième planche, on découvre le professeur Bell discutant avec Monsieur Pinon, un homme souffrant d'une difformité : il a une seconde tête au dessus de sa tête, qui prend parfois le dessus sur sa personnalité. Il souhaite se débarrasser de cette excroissance qui le gêne, mais Bell refuse, jugeant l'opération trop dangereuse. Pinon le menace et tue le frère de Bell. Celui-ci va réagir et découvrir l'étrange et sordide univers de Pinon...

Cette Bande dessinée mêle deux genres : fantastique et policier. L'intrigue peut être rapprochée Du docteur Jekill et Mister Hyde, de part la double personnalité de Pinon, et de l'histoire de Barbe bleue. Le scénario revisite donc des mythes connus.

Sfar dit s'être inspiré de Conan doyle pour le personnage du Professeur Bell, il en a la tenue vestimentaire et le goût du déguisement. Mais dans ce premier épisode, sa personnalité est à peine développée. L'univers étrange m'a plutôt déroutée et je n'ai que moyennement apprécié l'intrigue. Surtout les graphismes  me plaisent moins que ceux du Chat du rabin, par exemple. Ce premier épisode m'a plutôt déçue car il donne une impression "d'inachevé".