Sherlock_Holmes_attaque_l_Orient_Express

Watson est inquiet pour son ami Sherlock Holmes, à cause de sa dépendance à la cocaïne. Il décide, avec l'aide de Mycroft, frère du célèbre détective, de l'envoyer à Vienne pour se faire soigner... par Freud !

Ce film est une adaptation d'un livre de Meyer, La solution à sept pour cent, qui pastiche les aventures de Sherlock Holmes. On ne s'ennuie pas devant ce film policier rocambolesque, grâce à de nombreuses scènes burlesques : l'apparition de Holmes déguisé en éboueur, l'effacé Watson jette de rage un verre d'eau sur un baron, puis, il est attaqué par des chevaux tueurs !

L'idée d'une rencontre entre le célèbre détective et Freud est savoureuse et entraîne un morceau de bravoure où apparaît le génie de la déduction de Holmes : rien qu'à la vue du bureau du psychanalyste, il peut en déduire ses goûts littéraires, le nombre d'enfants...

Je regrette juste que le rôle de l'enquêteur ne soit pas joué par Jérémy Brett qui incarne si bien le célèbre détective dans la série télévisée diffusée par Granada. Toutefois, en surjouant leur rôle, les acteurs apportent une bonne dose de comique. De rebondissements en rebondissements, Holmes détourne un train, le détruit à moitié et se bat sur le toit dudit train ! Extravagant et invraisemblable ! Film divertissant et drôle, destiné aux admirateurs de Sherlock Holmes !